Connect with us

a la une

Afrique : la RDC s’engage à relever de 50 millions USD sa part au capital de la BAD

Published

on

Afrique : la RDC s'engage à relever de 50 millions USD sa part au capital de la BAD 1

La Rd Congo vient de souscrire au relèvement de son apport au capital de la Banque africaine de développement (BAD). Cette souscription est faite à hauteur de 47 millions d’Unités de compte, soit 50 millions de dollars américains à décaisser en deux tranches en 2020.

L’annonce avait été faite, jeudi 31 octobre 2019, par le ministre des Finances, Sele Yalaghuli à l’occasion des travaux de la cinquième réunion extraordinaire des gouverneurs représentant les pays membres de la BAD qui se sont tenus à Abidjan en Côte d’Ivoire.

« Le président de la République pense que notre pays doit bien se positionner au niveau du capital de la Banque pour en tirer des meilleurs profits. Dans ce système de quotité, plus la République Démocratique du Congo va donner beaucoup, plus elle va gagner beaucoup », a – t – il déclaré à Africanews.

En réalité, ce positionnement devrait permettre au Gouvernement congolais non seulement d’avoir une posture stratégique pour asseoir son leadership sur l’échiquier africain mais aussi de disposer d’un levier financier important pour la réalisation de ses projets dans les domaines des infrastructures, de la sécurité, de l’énergie, de la diversification de l’économie nationale pour une croissance inclusive et durable.

L’argentier congolais a orienté son plaidoyer, lors de la réunion des gouverneurs BAD, en ces termes : « au-delà des réformes nécessaires en vue de renforcer les capacités de la BAD, cette historique augmentation du capital doit s’arrimer sur un nouveau paradigme consistant à considérer des projets intégrateurs, qui relancent le secteur privé, afin de diversifier et accélérer les économies africaines. »

Autant les gouverneurs pays ont approuvé la recommandation relative à la septième augmentation du capital de la BAD de 69,47 à 153,19 milliards d’UC (une augmentation géante de son capital de 93 à 208 milliards de dollars, la plus importante de son histoire), autant la Rd Congo s’est engagée à relever le niveau de son apport à ce capital.

D’après le ministre des Finances Sele Yalaghuli, cette prise de position matérialise ainsi l’ambition de l’Exécutif national et la vocation de puissance économique de la Rd Congo de devenir le deuxième plus grand contributeur dans le capital de la BAD, après le Nigéria.

Fondée en 1964, la BAD est la première institution de financement du développement en Afrique, et l’une des cinq principales banques multilatérales de développement au monde.

Ses priorités sont la lutte contre la pauvreté, l’amélioration des conditions de vie des populations africaines et la mobilisation de ressources pour le progrès économique et social de ses pays membres africains.

La BAD compte 80 pays actionnaires (54 pays africains, 26 pays non africains, d’Europe, d’Amérique et d’Asie). Son siège est à Abidjan

Eric TSHIKUMA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement