Connect with us

a la une

Cyril Mutombo : « la sous-traitance est une opportunité, non pas un problème »

Published

on

Cyril Mutombo : « la sous-traitance est une opportunité, non pas un problème » 1

Le directeur pays de Barrick et Kibali Gold mines SA, Cyril Mutombo, est d’avis que la loi sur la sous-traitance n’est pas un problème mais plutôt une opportunité. Il était panéliste de la deuxième Table ronde de cette première journée des travaux du Forum international Makutano 5. Cet échange a porté sur la question : « la sous-traitance, une loi et après ? »

Si la sous-traitance est une opportunité pour les sous-traitants congolais d’émerger, cela demande l’accompagnement des entreprises étrangères qui investissent au pays. Cyril Mutombo a évoqué l’exemple concret de Kibali Gold Mines qui a propulsé toutes les entreprises de sous-traitances qui travaillent avec elle.

« A Kibali, nous avons commencé à propulser nos entreprises de sous-traitance avant même la promulgation de cette loi. Car, pour nous, le bien- être de nos employés est une priorité. Notre concept est bati autour du partenariat», a-t-il souligné devant les participants.

En effet, la construction de la dernière centrale hydroélectrique faite entièrement par une main d’œuvre congolaise est une réussite et un modèle pour les autres investisseurs. Pour y arriver, Kibali a appliqué une politique de transfert de compétences aux locaux.

Au directeur pays de Barrick de préciser : « notre première centrale était entièrement construite par les experts internationaux mais les congolais avaient assisté. Pour la deuxième centrale, des congolais étaient peu à peu associés mais pas à grande échelle. Ce n’est qu’avec la troisième centrale qui a connu essentiellement la main d’œuvre congolaise. »

Si des voix concordent sur le fait que la loi a été faite dans la précipitation, il y a lieu de faire avec, de l’appliquer comme tel. Cyril Mutombo encourage les investisseurs étrangers à ne pas attendre la loi pour penser à l’émergence des entreprises. Mais d’en faire une priorité d’autant plus qu’il en va de la responsabilité de ces investisseurs.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement