Connect with us

a la une

Jimmy Carter : «La RDC peut surmonter l’héritage de mauvaise gestion et de corruption…»

Published

on

Jimmy Carter : «La RDC peut surmonter l'héritage de mauvaise gestion et de corruption…»

« La RDC a le potentiel de surmonter l’héritage de mauvaise gestion et de corruption qui sévit dans ses industries extractives », a affirmé l’ancien président des Etats-Unis, Jimmy Carter. Il a écrit dans l’avant-propos du Rapport publié ce vendredi 3 Novembre 2017 par le Centre Carter intitulé « Affaire d’Etat ».

Si la RDC est riche en ressources naturelles, ses habitants demeurent parmi les plus pauvres du monde. Malgré des milliards de dollars d’investissements privés dans le secteur extractif, les bénéfices ont jusqu’ici généré des retombées publiques limitées.

« J’appelle les dirigeants politiques à travailler avec le secteur privé, la société civile, la communauté internationale et d’autres pour assurer une gestion responsable des ressources naturelles de la RDC », a interpellé Jimmy Carter.

A RE(LIRE) : «Gécamines, un état parallèle», selon Centre Carter !

Le rapport du Carter Center présente des recommandations visant à améliorer la transparence et la responsabilité de la Gécamines afin que l’entreprise contribue davantage au développement de la RDC et au bien-être du peuple congolais.

Dans les semaines à venir, le Centre Carter compte publier quatre études de cas dans le cadre d’Affaire d’État, avec une concentration sur certains des projets miniers les plus importants de la RDC.

Ces études illustrent de manière plus détaillée les tendances globales du secteur et éclaircissent les décisions et les pratiques qui ont privées la RDC et sa population d’une bonne partie des retombées découlant des contrats de la Gécamines.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :