Connect with us

a la une

Kinshasa : FEC engage ses membres à s’acquitter de la Taxe spéciale pour la reconstruction

Published

on

Kinshasa : FEC engage ses membres à s’acquitter de la Taxe spéciale pour la reconstruction 1

La Fédération des entreprises du Congo (FEC) engage ses membres au paiement de la Taxe spéciale conventionnelle pour la reconstruction de la ville de Kinshasa. Ella a signé un protocole d’accord avec le gouvernement provincial de Kinshasa. Objectif : doter à la capitale des moyens substantiels pour lui rendre sa plus belle robe d’antan.

En effet, il s’agit d’une taxe instituée au profit des provinces par l’Ordonnance loi no 18/004 du 13 mars 2018. Cette taxe déjà opérationnelle dans les provinces de l’est est perçue auprès des opérateurs économiques. De ce fait, l’implication de la FEC était nécessaire pour un accompagnement judicieux dans sa perception.

Dans son mot de circonstance, l’administrateur délégué de la FEC, Kimona Bononge a rappelé que les retombées de ces travaux en Commission ont suivi deux objectifs notamment donner à Kinshasa les moyens de sa politique et ne pas asphyxier la population en limitant les produits qui seront concernés par cette imposition.

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Kinshasa a annoncé pour bientôt le lancement d’un grand chantier qui va concerner quatre communes pilotes en l’occurrence Gombe, Bandalungwa, Lemba et Lingwala. Kinshasa Bopeto est le concept autour duquel se focalise toute sa vision.

Remerciant le patronat congolais pour sa collaboration, Gentiny Ngobila a promis de revenir vers cette structure pour régler certaines autres questions telles que le paiement de la vignette qui pose problème dans la ville de Kinshasa.

Harris KASONGO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement