Connect with us

a la une

Kinshasa : la DGPEK projette huit millions USD des droits et taxes publicitaires à fin 2020

Published

on

RDC : Publicité, la DGPEK projette USD 8 millions des recettes tirées des droits et taxes courant 2020!

La Direction générale de publicité extérieure de Kinshasa (DGPEK) s’attend à une mobilisation des recettes estimées à 8 millions de dollars au courant de l’exercice budgétaire 2020, en termes de droits et taxes publicitaires.

C’est ce qu’ a révélé le directeur généra adjoint de la DGPEK, Jésus-Noël Sheke, au cours d’une conférence-débat organisée le samedi 12 septembre 2020, par l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC) sous le thème ” la publicité par l’affichage à Kinshasa”.

Selon Jésus Noël Sheke, l’industrie de l’affichage publicitaire brasse chaque année plus de 100 millions de dollars entre la production des supports, la location des espaces d’affichage, la main d’œuvre et le paiement des taxes.

Il a par ailleurs signifié qu’il y a quand même une faible capacité de mobilisation des recettes par rapport au potentiel, qui peut rapporter jusqu’à 30 millions de dollars de taxes à collecter par an. Il fait remarquer le caractère peu fiable du répertoire des assujettis et l’anarchie qui a longtemps caractérisé les intervenants du secteur qui sont les agences et les annonceurs.

A cet effet, le directeur général adjoint de la DGPEK a énuméré quelques réformes et actions en cours d’implémentation au sein de cette régie qu’il dirige.

Il s’agit notamment de l’audit et l’actualisation du cadastre publicitaire général; de l’institution prochaine d’une plaque d’identification uniformisée des dispositifs publicitaires implantés à Kinshasa ; de l’institution d’une vignette pour engins roulants porteurs de la publicité.

Il a également annoncé le lancement dans les prochains jours d’une vaste campagne de sensibilisation et de recouvrement de la taxe publicitaire 2020.

A l’issue de ladite conférence, Jésus-Noël Sheke a estimé qu’il était important de présenter aux apprenants le cadre dans lequel tout ceci est géré.

” Il est important qu’ils puissent comprendre également la procédure à suivre pour opérer dans le secteur de la publicité où nous comptons actuellement plus ou moins 75 agences agréées, 5 000 petits assujettis, 100 entreprises assujetties, 1 500 panneaux routiers, 600 panneaux sur les bâtiments et sur les toits, 1 000 engins, 100 000m2 d’espace d’affichage”, a-t-il insisté.

Au demeurant, Jésus Noël Sheke a évoqué les questions liées au cadre légal et réglementaire de l’exercice des activités de publicité en RDCongo, spécifiquement le cas de Kinshasa ainsi que l’organisation administrative et opérationnelle de la gestion quotidienne du secteur de la publicité à Kinshasa .

Agnes KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement