Connect with us

a la une

Kinshasa : les travaux du saut-de-mouton perturbent des activités économiques à Pompage

Published

on

Kinshasa : les travaux du saut-de-mouton perturbent des activités économiques à Pompage 1

Les travaux de construction des sauts-de-mouton à Kinshasa impactent négativement sur des activités économiques sur le site de Pompage à Kinsuka, dans la commune de Ngaliema. Des magasins, boutiques, et autres enseignes commerciales opérationnels sur ce site connaissent une forte baisse de fréquentation. Raison : leur accessibilité est occultée par des clôtures en tôles bleues empêchant une bonne circulation des personnes et des leurs biens.

« Nos revenus ont sensiblement baissé depuis le début des travaux. Nos clients qui vivent par exemple à Mbudi, pour la plupart, sont préoccupés par les embouteillages au lieu de descendre et venir acheter nos articles comme ils le faisaient auparavant. C’est un manque à gagner considérable », a déploré un responsable d’une enseigne commerciale de la place.

Parmi les plus grands perdants, figure la station-service SONAHYDROC. Elle a été obligée d’interrompre temporairement ses activités. Car, visiblement, les véhicules n’arrivent pas au terminus où se situe ladite station-service.

 

En effet, ces  opérateurs économiques qui, déjà, font face à des nombreuses charges fixes notamment les taxes de l’État, la paie du personnel, le loyer et autres dépenses voient la courbe de leurs recettes poursuivre la dégringolade sans que personne ne leur vienne au secours.

« C’est vrai qu’il s’agit de l’intérêt public que ces travaux ont été engagés. Mais face à nos charges, comment doit-on nous comporter? L’Etat va-t-il nous exempter du paiement d’impôts et taxes? Les bailleurs vont – ils accepter qu’on accumuler les arriérés de loyers? C’est à ces préoccupations d’ordre pratiques que la Présidence devrait penser apporter de solutions », a interpellé une tenancière de magasin.

Entre-temps, certains petits vendeurs et vendeurs à la criée ont résolu de créer un marché pirate au nouveau de terminus situé à l’enclos du chantier du saut-de-mouton.

Si les travaux se terminent dans les délais annoncés par le DG de l’OVD lors de la dernière visite du Chef de l’État du 17 juillet 2019, les usagers de cette voie et les opérateurs économiques de cette partie de la ville vont être soulagés, sinon leur calvaire va continuer son bonhomme de chemin.

Harris KASONGO  

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement