Connect with us

a la une

Kinshasa : «sauts-de-mouton», 40% des travaux déjà réalisés (OVD)

Published

on

Kinshasa : «sauts-de-mouton», 40% des travaux déjà réalisés (OVD) 1

Quatre mois après le lancement des travaux de construction de sauts-de-mouton dans certains carrefours de Kinshasa, 40% des travaux sont déjà réalisés, selon les estimations de l’Office de voiries et drainage (OVD). Cette évaluation à mi-parcours est faite en marge de la visite des chantiers effectuée, ce mercredi 17 juillet 2019, par le président de la République, Félix Antoine Tshilombo.

D’après le directeur général de l’OVD, Benjamin Wenga Basubi, les études prennent beaucoup de temps.

« Nous sommes en train d’exécuter les travaux de spécialité. Ce ne sont pas des travaux ordinaires. Il faudra donc le faire avec beaucoup de minutie », s’est-il justifié devant la presse.

La visite présidentielle des chantiers effectuée a débuté par le site de Pompage dans la commune de Ngaliema où les travaux pourront être achevés à la fin du mois de septembre prochain, selon les estimations de l’OVD.

« Nous avions commencé d’abord par les études de sol qui nous ont déterminé que les bons sols par où nous devrions poser notre fondation était à 20 mètres de profondeur. Et là nous avons déjà battu des pieds devant supporter les fondations du pont. Sur 20 mètres de profondeur, 12 pieds ont été construits. A ce jour, tous les travaux sont maintenant sur la surface pour la construction des culés du pont et des piles du pont. Au niveau de l’atelier, nous avons déjà fabriqué 12 poutres sur 18. Donc ici à Pompage, nous terminons les sauts-de-mouton à la fin du mois de septembre », a déclaré Benjamin Wenga.

Parmi les écueils que rencontrent les ingénieurs, l’on cite des zones marécageuses, la proximité avec les habitations, des conduites d’eau de la Régie de distribution d’eau (REGIDESO) ainsi que des câbles de la Société nationale d’électricité (SNEL).

Pour chaque ouvrage, le coût des travaux varie entre 1,2 million USD et 4 millions USD. Selon les termes du contrat signé entre le gouvernement et les constructeurs, la livraison des sauts-de-mouton devaient intervenir trois ou quatre mois après le lancement des travaux. Quatre mois après, ces travaux avancent à pas de tortue. Du coup, l’Etat congolais s’impatiente.

Il y a quelques heures, le porte-parole du président Félix Tshisekedi annonçait que partout où les travaux n’avaient pas encore débutés, les contrats pourraient être résiliés et les fonds retournés au compte du Trésor.

Nombreux sont ceux qui attendent l’appréciation du chef de l’Etat sur l’évolution des travaux de construction de ces ouvrages après cette tournée à travers la ville de Kinshasa.

Hormis le site de Pompage dans la commune de Ngaliema, les Sauts-de-mouton sont aussi annoncés sur le boulevard Lumumba dans sa jonction avec le boulevard Sendwe au niveau de l’avenue Université ; le croisement de boulevard Triomphal et Kasa-Vubu au niveau du Pont Cabus dans la commune de Kasa-Vubu et autres.

Olivier KAMO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement