Connect with us

a la une

Kinshasa : vers la création d’une banque de l’habitat !

Published

on

Kinshasa : vers la création d’une banque de l’habitat ! 1

La ville-province de Kinshasa sera bientôt dotée d’une banque de l’habitat. L’annonce avait été faite aux bourgmestres et leurs adjoints, aux commissaires de police et aux chefs de division urbaine par  le premier citoyen de la ville, Gentiny Ngobila Mbaka au cours de la réunion tenu, vendredi 2 août dernier, à son cabinet de travail.

Cette banque aura pour rôle d’accorder non seulement des crédits aux tiers pour la construction des maisons, mais aussi de construire des logements sociaux, comme c’est le cas sous d’autres cieux. Il s’agit, d’après lui, d’un projet qui a pour objectif de réduire le coût des loyers dans la capitale et d’assurer la mutualisation de la garantie locative.

De la garantie locative

Kinshasa : vers la création d’une banque de l’habitat ! 2La démarche amorcée par le gouverneur de Kinshasa vise à mettre fin à la consommation des garanties locatives par les bailleurs. Ainsi, tous les revenus issus de la garantie locative devraient être logés dans des comptes des dépôts et de consignation.

Cette façon de faire permettrait de faciliter la levée des fonds pour constituer un capital susceptible de mener des actions de grande envergure sociale dans ce secteur à visée économico-sociale.

En effet, le secteur du Bâtiment et des travaux publics a participé à hauteur de 2,7 % du PIB national en 2016. Avec son expansion, il se positionne en levier important de l’économie nationale.

Du prélèvement de l’IRL

Gentiny Ngobila souhaite également que le payement de l’Impôt sur les revenus locatifs (IRL) intervienne à travers la banque de l’habitat qui sera mise en place. Pour faciliter sa collecte et inciter à son acquittement, il est prévu une réduction de cet impôt à compétence provinciale dont le taux actuel est de 22%.

Kinshasa : vers la création d’une banque de l’habitat ! 3Si jusqu’à présent, la hauteur de cette baisse de l’IRL n’a pas été précisée, le gouvernement provincial rassure que la loi sera respectée en termes de rétrocession de la quotité revenant aux communes.

Pour le gouverneur, cette réforme a l’avantage de rétablir l’autorité de l’Etat à travers la ville et de se doter des moyens financiers conséquents.

En rappel, le marché financier congolais est constitué de 18 banques commerciales, 34 institutions des microfinances et deux fonds étatiques. Mais aucune d’entre-elles n’octroie des crédits à plus de sept ans, ni n’est spécialisée dans les crédits immobiliers.

Jean Bamanisa : « Il nous faut une Banque de l’habitat en RDC »

L’avènement de cette Banque de l’habitat, tant prôné par l’opérateur économique et actuel gouverneur de la province de l’Ituri Jean Bamanisa Saïdi, aurait pour rôle de financer le secteur du logement en vue d’accroître son offre, d’offrir des produits financiers spécialisés, d’améliorer le bien-être de la population par un habitat adéquat et de pousser la croissance économique.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement