Connect with us

a la une

Luc Gérard Nyafe : « le chef de l’Etat partage les exigences des institutions de Bretton Woods »

Published

on

Luc Gérard Nyafe : « le chef de l’Etat partage les exigences des institutions de Bretton Woods » 1

Le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi partage les exigences du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale pour l’amélioration de la gouvernance économique et financière de la Rd Congo.

D’après l’ambassadeur itinérant du chef de l’Etat, Luc-Gérard Nyafe, cela s’explique par le considération de ces institutions de Bretton Woods de la ferme volonté politique et la vision de développement du pays clairement définie ainsi que la mise en branle des reformes structurelles.

« Ce message de la RDC est bien passé. Le FMI et la Banque mondiale ont réitéré leur disponibilité d’accompagner le pays sur le long terme. Mais ils veulent aussi que les réformes engagées aboutissent. Le chef de l’Etat a dit qu’il veut que les institutions de Bretton Woods maintiennent ces exigences pour garder la barre haute à franchir. Donc, il y a une convergence de vues dans ce sens. Le message a sonné juste. Il y a de l’engagement de deux côtés »,a commenté Luc – Gérard Nyafe au micro de Top Congo FM et Zoom Eco.

En clair, la Rd Congo et les institutions de Bretton Woods ont rafraichi leur collaboration et se sont engagées à cheminer ensemble pour l’intérêt du peuple congolais comme l’indique la vision politique du chef de l’Etat.

A RE(LIRE) : 1 milliard USD de la Banque mondiale pour soutenir l’éducation et la santé en 2020

Le Gouvernement de coalition FCC-CACH a des urgences auxquelles il doit faire face avec des moyens limités. En plus de ses actions engagées pour la mobilisation accrue des recettes internes, il a besoin d’appuis de ses partenaires afin de matérialiser son programme quinquennal pour engager le pays sur l’orbite de son développement socio-économique.

Quoi de plus normal que tout partenariat stratégique avec des pays et/ou organisations internationales soit mis à profit pourvu que les intérêts de la Rd Congo soient alignés.

Eric TSHIKUMA

Edito

Advertisement