Connect with us

a la une

RDC : ARCA outille les assureurs sur l’usage de la Carte jaune du COMESA

Published

on

RDC : ARCA outille les assureurs sur l'usage de la Carte jaune du COMESA 1

 

Le directeur général de l’Autorité de régulation et contrôle des assurances (ARCA), Alain Kaninda a lancé, ce lundi 4 novembre 2019 à l’hôtel Selton de Kinshasa, l’atelier de formation sur l’usage de la carte jaune du COMESA en Rd Congo.

Cette formation de trois jours concerne les délégués de différentes sociétés d’assurances agréées. Objectif : les outiller pour une meilleure l’utilisation de la carte jaune du COMESA.

« Il était question du lancement d‘un atelier de formation auprès de différents opérateurs. Car, la carte jaune est distribuée par les sociétés d’assurances. Et nous avons pensé associer ces différentes sociétés agréées pour permettre un développement beaucoup plus large d’autant plus que la SONAS était, jusque-là, la seule à avoir le monopole de délivrer cette carte jaune », a indiqué Alain Kaninda.

 

RDC : ARCA outille les assureurs sur l'usage de la Carte jaune du COMESA 2

Assurance automobile régionale
Les pays membres du COMESA, le marché commun de l’Afrique Orientale et Australe, ont mis en place en 1986, un système d’assurance automobile d’assurance régional dénommé Carte jaune. Ce mécanisme de facilitation du transport transfrontalier repose sur un document d’assurance unique reconnu par tous les Etats membres.

Il a pour objectif de concilier la protection de victimes des accidents de la route causée par les véhicules en transit d’une part, et d’autre part par la libre circulation de biens et de personnes.

RDC : ARCA outille les assureurs sur l'usage de la Carte jaune du COMESA 3

Le régime de la Carte jaune est un système qui permet une intégration économique dans le secteur des assurances particulièrement pour la protection des usagers en matière de responsabilité des automobiles.

Renforcer l’intégration régionale
Avec le COMESA, la Rd Congo a manifesté la volonté d’améliorer ses opérations aussi en bien en nombre, en valeur et qualité de services dans l’optique du renforcement de l’intégration économique.

Le secteur des assurances étant inscrit parmi les priorités, il a été convenu d’organiser de formations pour une amélioration de l’utilisation de la Carte jaune.

D’après Alain Kaninda, cette formation tombe à point nommé tant qu’elle vise à augmenter le volume de la transaction de la Carte jaune et améliorer la gestion de son système numérique en Rd Congo.

Cette activité est en phase avec le processus de la libéralisation du marché du secteur des assurances.

Ces délégués des sociétés d’assurance agréées en formation deviendront de formateurs des formateurs pour ainsi permettre l’amélioration en nombre et qualité de l’utilisation de la Carte jaune en Rd Congo.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement