Connect with us

a la une

RDC : Banque centrale, le mandat du gouverneur expire ce 14 mai 2018 !

Published

on

[Exclusif] – Le mandat de cinq ans du gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Deogracias Mutombo va expiré ce lundi 14 mai 2018. Et ce, conformément à l’article 21 de la Loi N°005/2002 du 07 mai 2002 portant constitution, organisation et fonctionnement de cette institution monétaire nationale.

Ordonnance présidentielle en vue

A 24 heures de cette échéance, il y a lieu de constater qu’aucune décision du Chef de l’État portant reconduction ou remplacement du locataire de l’Hôtel de monnaie n’a encore été rendue publique.

La compétence étant d’attribution, la procédure recommande qu’une nouvelle ordonnance présidentielle abrogeant celle du 14 mai 2013 et portant le numéro 13/021 soit prise par Joseph Kabila.

Au sein de l’opinion congolaise, des regards sont orientés vers la télévision nationale pour découvrir le contenu de cet acte juridique, très attendu, devant révéler l’identité de celui qui va conduire la destinée de la Banque centrale du Congo dans le prochain quinquennat.

Reconduction ou remplacement?

Les bruits des couloirs font écho d’une probable reconduction de Deogracias Mutombo pour avoir réussi à gérer cette institution dans un contexte économique et financière difficile au point de stabiliser la monnaie depuis le début de cette année. Un mérite qui, d’après les défenseurs de cette hypothèse, pourrait motiver le chef de l’État à le maintenir.

L’autre son de cloche, c’est celui du remplacement du patron de la Banque centrale. Il met en avant les performances en dents de scie à l’actif de Déogracias Mutombo et sa gestion controversée de la crise liée à la chute de banques commerciales et institutions de micro-finance. C’est sans oublier des scandales faisant état du financement direct par la BCC de certaines sociétés privées.

Aucun nom ne circule dans les salons politiques pour remplacer cet originaire de l’ex. Katanga même si, en novembre 2016, d’aucuns avançaient le nom de Matata Ponyo Mapon.

A RE(LIRE) : Le secteur bancaire ne souhaite pas voir Matata Ponyo à tête de la BCC !

Cependant, l’hypothèse la plus soutenue par des sources bien introduites place l’actuel gouverneur en ordre utile pour être reconduit à son poste pour un mandat de cinq ans.

Qu’à cela ne tienne, la vérité relève du pouvoir discrétionnaire du président de la République Joseph Kabila. A lui tout seul incombe la responsabilité de décider de la reconduction de Déogracias Mutombo ou de son remplacement avant que son mandat ne tombe caduque.

Si l’Ordonnance du chef de l’État est en vue, elle devrait normalement être rendue publique ce dimanche. Car, à partir de ce lundi 14 mai 2018, la Banque centrale du Congo n’aura plus de gouverneur légitime.

Pour rappel, avant sa nomination le mardi 14 mai 2013, Deogratias Mutombo Mwana Nyembo était directeur des opérations bancaires et marchés à la BCC. Il a remplacé Jean-Claude Masangu, qui a occupé le fauteuil de gouverneur pendant seize ans. Comme son prédécesseur, il est originaire de l’ex. Katanga.

Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : Banque congolaise, 2 708 déposants seront désintéressés dès ce 17 mai 2018 !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement