Connect with us

a la une

RDC : carburant, deuxième hausse de 80 CDF sur le prix du litre à la pompe !

Published

on

Le prix du litre du carburant a de nouveau augmenté de 80 francs congolais (CDF) à la pompe depuis le week-end dernier à Kinshasa. Il est ainsi passé de 1 810 CDF à 1 890 CDF pour l’essence et de 1 800 CDF à 1 880 CDF pour le gasoil à Kinshasa, soit une hausse de 4,62%. Zoom Eco revient sur les Enjeux, perspectives et le rappel historique.

La hausse du Prix du Baril sur le marché international, celle du Prix Moyen Frontière Commercial, et l’écart du taux change (appliqué dans la structure des prix du carburant en RDC) avec la réalité du marché de change sont les trois facteurs qui ont influencé cette augmentation.

Vu qu’elle est en deçà de 5%, taux requis pour impacter sur la structure des prix du transport en commun, cette hausse n’aura aucun effet sur le prix de la course.

Cette augmentation de 80 CDF est une deuxième de la série annoncée par Zoom Eco depuis janvier dernier. Car, pour atteindre l’équilibre de leur business, les opérateurs pétroliers devraient atteindre une hausse de 400 CDF au départ de 1 720 CDF le litre de gasoil et 1 730 CDF le litre d’essence.

A cette allure, il y a lieu de s’attendre à trois autres augmentations du prix du litre de carburant à la pompe dans les prochains mois.

« Le baril du pétrole est en augmentation. Il a dépassé le 50%. Il n’est que normal que nous ne puissions subir les caprices de cette loi de l’offre et de la demande. C’est-à-dire réajuster notre prix. Si nous le réajustons pas, nous ne saurons plus importer le carburant et il y aura pénurie », a déclaré le ministre d’Etat, Joseph Kapika sur les ondes de Radio Okapi.

Nombreux sont ces congolais qui dénoncent le silence avec lequel le gouvernement procède à l’augmentation du prix du carburant d’autant plus que l’effet surprise à la pompe par les acheteurs perturbe leurs prévisions.

Normalement, l’arrêté du ministre de l’Economie nationale fixant la nouvelle structure des prix du carburant devrait faire l’objet d’une vulgarisation dès sa signature.

A RE(LIRE) : Le litre du carburant a augmenté de 190 FC depuis février 2017 [Retro]

Rappel. Après une série de pression des opérateurs pétroliers pour le réajustement de la structure des prix convenu avec le gouvernement avant la levée de leur décision de rationaliser les services à la pompe en septembre 2017, l’arrêté du ministre de l’économie nationale a finalement été signé le 26 janvier 2018 consacrant l’augmentation de 80 CDF.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :