Connect with us

a la une

RDC : dépistage gratuit du cancer du col de l’utérus à Monkole du 10 au 19 juillet 2018

Published

on

Une femme sur sept meurt chaque année dans le monde suite au cancer de l’utérus, qui est la deuxième cause de mortalité des femmes, après les maladies cardio-vasculaires, selon le rapport de la Société américaine du cancer (ACS). C’est dans l’optique de prévention qu’une campagne de dépistage « gratuit »du cancer du col de l’utérus sera organisée du 10 au 19 juillet 2018 au Centre hospitalier Monkole à Kinshasa.

C’est une équipe des gynécologues des Cliniques universitaires de Navarre en Espagne et du Centre hospitalier Monkole qui va mener cette campagne de dépistage.

Elle se déroulera à l’hôpital de Monkole pendant quatre jours, soit du lundi 10 au mardi 11 juillet, et du lundi 17 au mardi 18 juillet 2018. Pour les autres jours, la campagne va avoir lieu au dispensaire de Monkole à Kimbondo dans la commune de Mont Ngafula.

Pour bénéficier de ces soins gratuits, il faut remplir certaines conditions. Il faut notamment être une femme âgée entre 25 et 64 ans ; ne pas être enceinte, n’avoir pas subi l’hystérectomie qui est un acte chirurgical qui consiste à enlever tout ou une partie de l’utérus. Un acte qui peut également impliquer la suppression du col de l’utérus, des ovaires, des trompes de Fallope et d’autres structures environnantes.

Deux rapports, l’un de la Société américaine du cancer et l’autre paru dans la revue scientifique The Lancet, alertent sur l’explosion du nombre de décès par cancer chez les femmes, liée en particulier au cancer du sein. Dès lors, la prévention demeure le plus grand remède.

Docteur Laetitia Ngoya, l’un de médecins membres de l’organisation a précisé que « ce dépistage ne concerne pas les filles vierges. Cependant, 500 échantillons sont prévus pour recevoir 500 dames. Les dames atteintes de lésions cancéreuses, seront traitées sur place, par contre rien ne se fera pour celles qui sont déjà atteintes du cancer ».

Ce dépistage est important d’autant plus que le cancer de l’utérus existe sous deux formes distinctes et concerne soit le col de l’utérus, soit l’endomètre qui est la muqueuse utérine.

Le cancer du col de l’utérus est généralement dû à une contamination sexuelle par le papillome humain ou HPV, un virus.

Pour toute assistance, les organisateurs prient de contacter : docteur Lucette Dianzonzila au +243814184481 et docteur Laetitia Ngoya au +243820000354.

Nadine FULA | Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :