Connect with us

a la une

RDC : deux enjeux au cœur de la première réunion du Conseil des ministres

Published

on

RDC : deux enjeux au cœur de la première réunion du Conseil des ministres 1

Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi préside, ce vendredi 13 septembre 2019, la toute première réunion du Conseil des ministres du Gouvernement de coalition FCC – CACH. Cette rencontre qui se tient à la cité de l’Union africaine a deux enjeux : la prise de contact et l’examen des dossiers urgents du Gouvernement.

Primo. Il s’agit d’une première rencontre formelle entre le président de la République et les membres du Gouvernement Ilunkamba depuis leur investiture le 6 septembre dernier devant l’Assemblée nationale.

A cette occasion, Félix Tshisekedi ne manquera pas de rappeler aux ministres non seulement sa vision pour le changement du Congo mais aussi la ligne de conduite à suivre dans l’accomplissement de leurs missions respectives. Déjà qu’ils doivent adhérer au Code de bonne conduite de l’Agent public et signer le contrat de performance.

« Le premier signe visible du changement sera celui de votre comportement, de votre compétence dans la gestion de la mission qui vous est confiée par le peuple congolais. Nous sommes au service exclusif du peuple congolais. Sachons désormais travailler pour l’intérêt de notre pays », avait – il rappelé récemment dans un message vidéo adressé à la Nation.

Secundo. Des dossiers prioritaires et urgents ne manqueront pas d’être évoqués. C’est le cas d’anticiper sur l’opportunité du collectif budgétaire de l’exercice 2019 et de l’élaboration du projet du Budget 2020. Ce dossier s’avère urgent tant que la session budgétaire s’ouvre à l’Assemblée nationale dès ce lundi 16 septembre 2019.

D’après le cadre le cadre budgétaire à moyen terme 2020-2022, discuté lors du séminaire d’orientation budgétaire 2020, les prévisions de l’année prochaine se chiffrent à 9 milliards de dollars américains. Par rapport au budget 2019 qui a été arrêté à environ 5,9 milliards USD, le budget 2020 pourrait connaître un accroissement de 52,6%.

Le conseil des ministres pourrait également se prononcer formellement sur les drames survenus dans le Tanganyika et Sud Kivu afin de voler au secours victimes. La lutte contre Ebola, la prise en main du programme d’urgence des 100 jours du chef de l’Etat par le Gouvernement, la sécurité sur le territoire national, … pourraient être discutées.

A tout prendre, le compte –rendu de cette réunion qui sera fait par le porte-parole du Gouvernement, Jolino Makelele, apportera plus de détails quant à ce.

Agnès KAYEMBE

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement