Connect with us

a la une

RDC : eProseed propose d’accompagner l’Etat dans sa réforme fiscale en digitalisant les régies financières avec un investissement de 620 millions d’euros

Published

on

RDC : eProseed propose d’accompagner l’Etat dans sa réforme fiscale en digitalisant les régies financières avec un investissement de 620 millions d’euros 1

COMMUNICATION – Le Gouvernement RD Congolais projette de moderniser ses régies financières. Avec sa plateforme de digitalisation fiscale de dernière génération, la firme eProseed propose à l’état d’aller au-delà de l’informatisation et de la connectivité de son système financier.

Il ne s’agirait pas de se limiter seulement à la DGDA, la DGI et la DGRAD mais d’intégrer également les administrations fiscales provinciales, la Banque Centrale ainsi que les services d’identification de la population.

La maitrise de la fiscalité est le tendon d’Achille des finances publiques en RDC. Selon le service de lutte contre la corruption et le blanchiment des capitaux rattaché à la Présidence de la République, notre pays connaît malheureusement jusqu’à 15 milliards de dollars d’évasion fiscale par an.

D’autre part, d’après les chiffres de l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economique (OCDE), à peine 6,6% des recettes fiscales sont réellement collectées par l’État.

Les dernières enquêtes menées par l’Inspection générale des Finances (IGF) ont étalé sur la place publique les insuffisances des régies financières et combien dol et l’évasion fiscale ont des ramifications dans l’appareil de l’État.

Depuis une quinzaine d’années, nos députés et sénateurs déplorent, à chaque examen de projet de loi sur les finances publiques, le fait que le budget de l’état repose sur des données aléatoires.

La solution proposée par la société eProseed vient dès lors à point nommé. Il s’agit, en effet, d’une plateforme digitale efficiente pour contrôler et augmenter les revenus fiscaux de l’état. L’objectif, à très court terme, serait d’accroître nos recettes fiscales par rapport au PIB de 6,6% à 15%.

« Mettre en place une telle plateforme est un projet de longue haleine mais avec des résultats tangibles et graduels. Notre solution permet d’éviter la fragmentation de l’information et fournit une connexion en temps réel » commente Geoffroy de Lamalle, PDG de eProseed, au terme des contacts avec des officiels et des opérateurs économiques RD Congolais

« eProseed n’est pas un équipementier mais un fournisseur de solution qui assure également le transfert de technologie grâce à une formation continue dédiée aux services concernés. C’est également une vraie opportunité pour les start-ups et incubateurs en RDC. Nous comptons créer localement jusqu’à 200 emplois directs”, a renchéri Geoffroy de Lamalle, qui espère des autorités, non pas une contrepartie financière, mais plutôt un cadre légal réglementaire pour mettre en place et mobiliser les ressources au-delà des aspects technologiques.

La plateforme digitale de collecte d’impôts de eProseed a pour but d’aider la RDC à concrétiser un alignement entre les recettes de l’état et l’économie grâce une forte réduction de l’évasion fiscale.

En plus de permettre une meilleure connaissance du contribuable, la plateforme optimise les informations obtenues dans le cadre de la collecte des données offrant conséquemment une prévision des recettes fiscales avec une meilleure précision.

A noter également,  la mise à disposition d’une solution interactive incitant le contribuable à remplir ses obligations.

“En toute humilité, nous souhaitons mettre notre expertise au service de l’état en simplifiant des situations longtemps demeurées complexes. Cela rentre dans la droite ligne de notre stratégie”, confie Geoffroy de Lamalle. Il évoque une technologie souple mais robuste et sécurisée permettant l’automatisation de la collecte des données et un enrôlement plus aisé des contribuables.

Une enquête de l’Institut national de la statistique (INS) effectuée en 2018 a révélé que plus de 2500 PME et quelques 2 millions de micro-entreprises évoluent dans le secteur informel, rien que dans la ville de Kinshasa et de sa périphérie.

La plateforme développée par eProseed fournit une technologie de détection dynamique des fraudes (douanes, accises, impôts, TVA, redevances, etc.) et constitue une source d’information unique, fiable, grâce à l’intégration de multiples sources, capables d’accroître ” l’intelligence ” des données des contribuables et de réduire l’évasion fiscale.

” En pratique, nous assurons une vue totale, à 360° et en temps réel de toutes les transactions des contribuables”. A titre d’exemple, dans le secteur des douanes, la solution fournit une vue holistique de toutes les activités notamment la digitalisation de l’inspection physique des douanes couplée avec la vidéosurveillance.

Somme toute, l’état pourrait faire des prévisions fiables de revenus à longs termes et financer des projets au profit d’une population dont il aura la maitrise des données géographiques.

Une réflexion est d’ailleurs en cours pour voir dans quelle mesure il ne serait pas opportun de saisir l’avènement de ce projet afin de réaliser la production des cartes d’identité biométriques. Ceci réduirait la complaisance dans l’octroi de la nationalité et constituerait un accompagnement efficace dans le processus de recensement de la population.

Le dernier recensement date en effet de 36 ans, du temps du Zaïre. L’Office national de l’identification de la population (ONIP) a donc un partenaire à portée de main. Il revient à l’exécutif de saisir l’opportunité que présente eProseed.

“Nous sommes en RDC pour faciliter l’informatisation de l’administration. Nous ne venons pas proposer simplement des équipements. Malgré notre proposition clé en main, nous ne sommes pas fermés à collaborer avec un équipementier si tel est le souhait des autorités de la RDC. Une complémentarité est certainement envisageable à condition que cela renforce les résultats très positifs que nous souhaitons délivrer », a indiqué Henri Agbodjan, Directeur Commercial en charge des solutions dédiées au secteur public.

Le gouvernement de la RDC, il sied de le rappeler, compterait attribuer le marché d’interconnexion des régies financières à la chinoise Huawei pour un coût de 150 millions de dollars à travers un énième prêt auprès de Exim Bank of China.

Les conditions de ce prêt n’ont guère été rendues publiques si ce n’est que le marché a été négocié par le Bureau central de coordination des projets (BCECO), une structure qui devrait être dissoute et liquidée faisant par ailleurs aussi l’objet d’une recommandation expresse pour sa mise à l’écart dans les attributions des marchés publics.

La crédibilité du gouvernement est en jeu notamment dans le Doing Business, déplore ce député qui relève beaucoup de zones d’ombres dans l’attribution de ce marché qui, selon lui, devrait passer par un appel d’offre international.

Comme le précise le Directeur Commercial de eProseed, M. Henri Agbodjan, « eProseed mise plutôt sur un BOT (Build Operate Transfer) qui est surtout un Partenariat Public Privé (PPP) plus amélioré ».

L’état sera sans aucun doute gagnant car il mobilisera les recettes fiscales sans devoir d’abord s’endetter pour y arriver. Bien entendu, la société luxembourgeoise compte négocier une marge bénéficiaire avec le gouvernement afin d’amortir l’investissement des 620 millions d’euros qui seront financés par ses propres partenaires.

Geoffroy de Lamalle annonce l’implantation dans les prochains jours, d’une succursale de eProseed à Kinshasa, en collaboration avec M. Éric Mandala, patron du Groupe Obstiné qui compte une dizaine de filiales. La délégation d’eProseed a regagné le Grand-Duché du Luxembourg le 29 août 2020, rassurée de l’intérêt porté à son projet par les décideurs RD Congolais.

Le Chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, en effet, lancé une véritable croisade contre la fraude fiscale dans toutes ses formes.

Aussi, la démarche de la société eProseed s’inscrit dans une initiative à saluer car elle intervient justement à un moment d’importance capitale des réformes fiscales dans notre pays.

Service de communication eProseed

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement