Connect with us

a la une

RDC : Kibali Gold Mine, dix ans de parcours en chiffres !

Published

on

RDC : Kibali Gold Mine, dix ans de parcours en chiffres ! 1

Kibali Gold Mine vient de franchir sa première décennie d’activités opérationnelles en RDC. En dix ans, plusieurs réalisations et de moments forts ont marqué l’histoire de ce géant minier qui n’a pas hésité à s’installer à Doko dans la province du Haut-Uele, un coin non seulement enclavé mais aussi où l’insécurité battait le record à cette époque.

Le P-DG, Mark Bristow est revenu sur l’historique et le parcours de cette entreprise au cours de la conférence de presse tenue le mardi 16 juillet 2019 à l’hôtel Memling de Kinshasa. Quelques chiffres phares de réalisations de ce géant minier depuis 2003 ont été évoqués.

Il s’agit respectivement de :

– 2,7 milliards de dollars investissements depuis l’installation du projet de Kibali ;

– 207 5621 onces d’or produites jusqu’au deuxième trimestre de l’année 2019 par cette entreprise minière ;

– 5 004 employés nationaux comme internationaux répartis comme suit : 4 644 (98%) du staff national dont 2 913 (58%) contracteurs nationaux, 1 487 (30%) personnel national, 244 (5%) journaliers congolais ;

– Pour les expatriés, cette entreprise minière en compte 360 (8%) répartis en 233 (5%) personnels expatriés et 127 (3%) sous-traitants expatriés ;

– 1,2 million de dollars américains ont été dépensés dans le cadre de la Responsabilité sociétales des entreprises (RSE). Cela a financé des projets sociaux et communautaires ;

– 38,9 millions de dollars américains ont été versés aux entrepreneurs locaux au deuxième trimestre 2019, CDA 77,9 millions USD ;

– 2,7 milliards USD payés par Kibali sous forme des taxes, permis, infrastructures, salaires et paiements aux fournisseurs locaux. Ici, il faut souligner que 174,1millions de dollars en termes de visibles directes dans la zone du projet et les contributions non-visibles sont évaluées à 2 536 milliards USD répartis en salaires (265 millions USD) ; 471 millions en taxes et permis et enfin, 1,8 milliards comme payement aux prestataires.

– 197 millions de dollars américains en souffrance au 30 juin 2019 en termes de l’accord sur le remboursement de la TVA dont l’exécution est jugée lente par cette entreprise.

Nadine FULA

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement