Connect with us

a la une

RDC : La CENI engagée plus que jamais dans la mise en œuvre du Calendrier Electoral !

Published

on

RDC : La CENI engagée plus que jamais dans la mise en œuvre du Calendrier Electoral !

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) rassure le peuple congolais qu’elle fait et fera tout ce qui relève d’elle pour que les élections aient lieu à la date prévue, soit le 23 Décembre 2018. Pour ce faire, elle s’emploie à exécuter de manière effective le calendrier électoral. Cependant,  appelle – t – elle tous les intervenants (Gouvernement de la République, Partenaires techniques et financiers ainsi que la Monusco) dans le processus à agir de sorte que rien n’entrave cet élan.

En vue de garantir l’application dudit calendrier, le Président de la CENI, Corneille Nangaa Yobeluo, a convoqué, le Mardi 5 Décembre dernier, la réunion du Comité de Partenariat du « Projet d’Appui au Cycle Electoral en République Démocratique du Congo » PACEC en vue d’échanger autour de (i) l’état de la Révision du Fichier Electoral (RFE); (ii) le Calendrier Electoral et le document du Projet PACEC.

Le Président de la CENI en a profité pour présenter aux partenaires la Machine à Voter. Le Comité de partenariat est un cadre d’échange formel de dialogue entre la CENI, le Gouvernement de la République et les partenaires au processus électoral autour du financement du processus électoral en RDC.

S’agissant du fichier électoral, la CENI compte à ce jour plus de 45 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales. Ces opérations se poursuivent normalement dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central, et dans les territoires de Luilu et Kamiji dans la Lomami.

A dater du 12 décembre 2017, la CENI lance le processus de clôture des premiers Centres d’Inscription ouverts à Tshikapa et Kananga, ceci dans le respect du délai de 90 jours accordés à chaque centre. Dix centres d’inscriptions sont concernés par cette première étape.

En ce qui concerne le Calendrier Electoral, les échanges ont tourné autour des délais critiques du calendrier et du budget des élections. Le Président de la CENI a rappelé aux partenaires techniques et financiers les activités en cours d’exécution ainsi que celles qui viendront après la collecte des données sur le terrain.

Il s’agit notamment : du traitement des données des électeurs par l’opération de dé-doublonnage, de l’audit du fichier ainsi que de la préparation loi portant sur répartition des sièges. Pour ce faire, électoral ardemment ne lecture désencombrée du processus par les, l’acquisition du logiciel AFIS/ABIS ‘’The Automated Fingerprint Identification System’’ est en cours et les tests relatifs au dédoublonnage ont déjà commencé et se poursuivent normalement.

De la question du budget des élections a découlé la suggestion, par le Président Corneille Nangaa, d’une tenue immédiate de la réunion du Comité Technique en accord avec les partenaires présents à la réunion en vue d’échanger sur les stratégies de la mise en œuvre du calendrier électoral, mais également de permettre aux experts de la CENI de présenter le budget détaillé des élections présidentielle, législatives nationales et Provinciales.

Tenue Jeudi 07 Décembre 2017 au siège de la Centrale Electorale, la réunion du Comité Technique réunissant les experts de la CENI et des partenaires a eu pour sujet principal : la stratégie de la mise en œuvre du calendrier électoral.

A cet effet, le secrétaire exécutif national adjoint de la CENI a fait l’état des lieux de l’opération en cours de la révision du fichier électoral, ainsi que la présentation du budget détaillé et rationalisé relatif aux trois scrutins combinés de décembre 2018.

Le budget détaillé et rationnalisé ainsi présenté a été remis aux partenaires présents à la réunion. Les efforts réalisés pour amenuiser ce budget au regard des prévisions initiales, ont été unanimement appréciés. Les paramètres à la base de cette appréciation ont été passés au peigne fin.

Si la disponibilité du calendrier électoral et du budget détaillé des opérations électorales rassure quant à l’avancement du processus électoral vers son parachèvement, la CENI attire l’attention de ses interlocuteurs (le Gouvernement de la République, les Partenaires techniques et financiers ainsi que la Monusco)  sur la nécessité pour chacun de s’acquitter de ses engagements en temps utile. Ce qui favorisera la tenue des élections aux dates indiquées dans le calendrier électoral.

Zoom Eco 

 

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :