Connect with us

a la une

RDC : la Cité du fleuve ne peut être mise sous scellés (officiel)

Published

on

RDC : la Cité du fleuve ne peut être mise sous scellés (officiel) 1

Des responsables de la Cité du Fleuve apportent un démenti formel au sujet des informations relatives aux soi-disants scellés apposés pendant 90 minutes avant d’être retirés sur la Cité du Fleuve.

Dans un communiqué officiel publié, ce jeudi 7 novembre 2019, ils clarifient l’opinion publique sur un certain nombre de points.

Primo. La Cité du fleuve n’étant pas une entreprise mais un site résidentiel avec 500 appartements, il est difficile de sceller tous ces appartements.

Secundo. Ils appellent à faire une nette différence entre lesdits scellés apposés sur le bureau commercial de l’une parmi plusieurs entreprises coopérant avec la Cité du Fleuve et non pas celle-ci.

« Cette entreprise ne connait rien sur une procédure de la DGI à son encontre. Sans compter que les montants exorbitants affichés ne sont pas préalablement documentés », lit-on dans une mise au point parvenueparvenu à Zoom Eco.

Aux responsables de s’interroger : pourquoi un tel empressement à opérer des scellés avant d’avoir fait les comptes et de savoir qui doit à qui ?

En effet, soutiennent – ils, le même État qui veut, au travers de la DGI, sceller les bureaux de cette entreprise n’a jamais rempli ne serait-ce qu’une seule de ses obligations à son égard.

Le remboursement des infrastructures comme les routes internes, l’élargissement et l’entretien de la voie d’accès en sont des exemples flagrants.

Ils dénoncent avec la dernière énergie le fait que les agents du fisc aient mis leur véhicule à l’entrée de la Cité du Fleuve empêchant ainsi l’accès et la sortie des véhicules de centaines de résidents.

S’insurgeant contre cette énième tentative de la série de coups et de déstabilisations portés depuis de nombreuses années contre le projet de la Cité du Fleuve et ses promoteurs, ils estiment que cela vise à faire échouer ou de ravir le plus grand projet immobilier réalisé depuis des décennies à Kinshasa et au Congo.

Enfin, les responsables de la Cité du Fleuve dénoncent ce qu’ils qualifient, « d’atteinte porté au climat des affaires pour ceux qui choisissent d’investir en Rd Congo, alors que ce groupe financier Britannique de référence doté d’un puissant réseau international, dont la Cite du Fleuve n’est pas le seul projet en RDC ne peut que constater une succession de désillusions.»

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement