Connect with us

a la une

RDC : le dossier sur le lancement de bons du trésor sur la table du premier ministre !

Published

on

RDC : le dossier sur le lancement de bons du trésor sur la table du premier ministre !

Le Gouvernement Ilunkamba veut mettre un terme au financement du déficit par le recours aux avances de la Banque centrale, une pratique qui favorise l’inflation des prix sur les marchés ainsi que la dépréciation de la monnaie nationale. Il lui faudra donc disposer d’autres ressources financières pour couvrir l’ensemble de ses charges et surtout faire face au déficit du trésor par le financement monétaire.

La question sur les modalités du lancement, dans les prochaines heures, de bons du trésor était au menu de la séance de travail qu’a tenue, ce jeudi 03 mars 2019 à la Primature, le chef du Gouvernement et le vice-premier ministre du Budget, le Vice-Ministre des Finances, le vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo ainsi que le directeur de la Politique monétaire.

RDC : le dossier sur le lancement de bons du trésor sur la table du premier ministre !” Le Gouvernement Ilunkamba va recourir à un endettement public sur le marché intérieur appelé bons du trésor. Un titre d’emprunt émis par un Etat”, a précisé le vice-gouverneur de la BCC, Jules Bondombe.

Les Bons du Trésor sont des titres à court terme, ayant une maturité de 3, 6 et 12 mois et dont les intérêts sont précomptés à la souscription, stipule l’article 4 du Décret N°18/025 du 11 juin 2018. Ce décret fixe les modalités d’émission et de remboursement des bons du trésor et l’Arrêté ministériel portant mesures d’application.

A RE(LIRE) : l’Etat s’apprête à lever 85,6 millions USD sur le marché local

 

L’objectif pour ce Gouvernement est d’éviter un impact négatif concernant le taux de change sur le marché.

Cette séance de travail intervient après les travaux de validation du cadre opérationnel qui a eu lieu le 20 mai 2019 à la Banque Centrale du Congo.

Les deux parties se sont convenues de poursuivre les discussions au cours d’une autre séance de travail.

Nadine Fula

Edito

Advertisement