Connect with us

a la une

RDC : les sept recommandations de la Journée internationale de l’épargne

Published

on

RDC : les sept recommandations de la Journée internationale de l’épargne 1

La Banque centrale du Congo a organisé, du 29 au 31 octobre, la Journée internationale de l’épargne (JIE). Des panels et autres activités ont été initiées. Des différentes prestations et échanges entre les acteurs du secteur financier, des scientifiques et autres intervenants, plusieurs leçons ont été tirées.

Les plus importantes sont les suivantes :

1. Les jeunes et les femmes constituent les deux catégories les moins incluses aussi bien en RDC que dans le monde alors qu’elles représentent la plus grande partie de la population. C’est pourquoi il est important d’accorder une attention particulière à la sensibilisation de la jeunesse et de la femme à la culture financière ;

2. L’accès aux services financiers facilite le quotidien et aide toute personne bénéficiaire à financer ses activités et à faire face aux imprévus ;

3. La nécessité pour les institutions financières de développer des produits et services financiers qui tiennent compte des besoins particuliers de la jeunesse et de la femme ;

4. L’importance de la vulgarisation du Programme national d’éducation financière au-delà des JIE et ce, à travers toute l’étendue du pays et dans d’autres milieux tels les universités, les églises, les associations des femmes et le milieu de travail ;

5. L’accès aux services offerts par les établissements de monnaie électronique par la jeunesse au regard des contraintes liées notamment au mauvais état de nos infrastructures de base, à l’absence des institutions financières dans certaines contrées du pays et à la portée de la digitalisation ;

6. L’élargissement de la couverture du pays en institutions financières capables d’offrir des services financiers de manière responsable, durable et pérenne ;

7. La multiplication des structures et programmes dédiés à l’accompagnement de la jeunesse et des femmes au financement de leurs projets de création d’entreprises.

Les conclusions de ces délibérations très intéressantes vont, à coup sûr, permettre à la BCC, en sa qualité d’Autorité de régulation et de contrôle ainsi qu’aux institutions financières, de capitaliser les enseignements issus de ces rencontres, pour une large inclusion financière en RDC.

Olivier KAMO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement