RDC : Matadi, le budget pour 2018 estimé à 385 millions CDF ! | Zoom Eco
Connect with us

a la une

RDC : Matadi, le budget pour 2018 estimé à 385 millions CDF !

Published

on

Les prévisions budgétaires de 2018 pour la ville de Matadi, chef – lieu de la province du Kongo – Central, sont évaluées à 385 325 000 des francs congolais (CDF). Malgré qu’elles connaissent un accroissement de 6,7% par rapport à celles de 2017, la Mairie et la société civile s’engagement dans une vaste campagne de sensibilisation pour la maximisation des recettes fiscales dues à la Ville.

Cet engagement des membres de différentes plates-formes des organisations de la Société civile de Matadi avait été pris le samedi 11 Novembre 2017 à l’issue d’un Forum Citoyen organisé par la section Bonne Gouvernance de la Commission Diocésaine Justice et Paix de sur la validation des prévisions budgétaires annuelles de la ville de Matadi pour l’exercice 2018.

D’après Jean MBAMBI MASANGI, Chef de Bureau urbain en charge de la Décentralisation qui a fait l’économie de ce Budget de la Mairie de Matadi a indiqué qu’il connait une majoration de 6,7% par rapport au Budget précédant qui, lui, se chiffrait à 361 100 000 CDF.

Avec ce Budget prévisionnel, la Mairie compte assurer l’acquisition des équipements, la construction et la réhabilitation des bâtiments administratifs. Il a indiqué que ces revenus prévisionnels ne proviendront que des impôts et taxes spécifiques et des recettes administratives de la ville. Car, la Mairie ne reçoit plus la rétrocession depuis plusieurs années.

Toutefois, le tableau récapitulatif des recettes générales, c’est-à-dire, les recettes propres de la ville, nationales et provinciales affiche le montant de 2 154 695 716 CDF.

De leur côté, les membres des organisations de la société civile de Matadi ont constaté la modicité de ces prévisions budgétaires qui ne pourront faire face aux multiples besoins de la Mairie pour l’intérêt général de la population. Comme piste de solutions préconisées, la société civile s’est engagée à mener prochainement une série de campagnes de sensibilisation de la population de cette ville portuaire à la culture fiscale. Mais au-delà, ils plaident également pour une gestion transparente et invitent les autorités locales à la culture de redevabilité.

A l’attention de la population, ils ont insisté sur le paiement des impôts et taxes qui reviennent à la ville en vue de pouvoir lui doter des moyens nécessaires afin de la mise en œuvre de sa politique.

Pour rappel, le Maire de Matadi avait invité, il y a quelques mois, ces organisations de la société civile à accompagner la Mairie dans la maximisation des recettes pour le développement de cette ville. Ce Forum Citoyen s’est tenu avec l’appui financier de l’ONG internationale Christian Aïd dans le cadre du Projet de la Promotion des Stratégies pour une intervention efficace des organisations de la société civile en faveur du peuple congolais.

Derrick Lelo | Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :