Connect with us

a la une

RDC : Thambwe-Bahati, est-ce la réplique du duel Okitundu-Kengo au Sénat ?

Published

on

RDC : Thambwe-Bahati, est-ce la réplique du duel Okitundu-Kengo au Sénat ? 1

[OPINION] – Au perchoir de la Chambre des sages, l’on enregistre déjà rien que pour le FCC de Joseph Kabila, deux candidats pour l’élection du Bureau définitif. C’est Alexis Thambwe Mwamba, le candidat officiellement désigné et Modeste Bahati Lukwebo de l’AFDC qui se présente en dehors de la plateforme. On aura donc, comme on le voit, le duel au sein du FCC. Du jamais vu !

Ce n’est en tout cas pas la réédition du duel Léon Kengo Wa Dondo contre Léonard She Okitundu battu alors, dans la mesure où Léon Kengo Wa Dondo n’était pas de la Majorité (AMP) mais plutôt de l’Opposition.

Un exploit là où le PPRD, le parti politique de Léonard She Okitundu disposant d’une écrasante majorité à la Chambre haute. Mais il y a eu un retournement spectaculaire inattendu d’un Kengo Wa Dondo, sans parti politique qui l’emporte dans l’urne contre Léonard She Okitundu.

Ce sont les sénateurs-PPRD qui ont massivement voté Léon Kengo Wa Dondo tandis que d’autres comme le patriarche Yerodia Abdoulayi Ndombasi ont publiquement montré leur vote blanc. Ni Kengo Wa Dondo ni, She Okitundu. Ce délitement de la majorité de Joseph Kabila montre si besoin en est qu’il y avait indiscutablement un problème de casting.

She Okitundu n’avait pas ni étoffe ni envergure de Léon Kengo Wa Dondo. Il y avait cependant des sénateurs-PPRD comme Evariste Mabi Mulumba qui pouvait bien faire le poids et inquiéter Léon Kengo Wa Dondo dans l’urne. Mais ils ont été laissés de côté dans le choix du chef de l’AMP, Joseph Kabila Kabange.

Pourtant, comme le PPRD était majoritaire au Sénat, il aurait dû passer par une élection primaire au sein même de son propre parti politique. Cette désignation de Okitundu avait créé des frustrations au sein du PPRD.

Ces frustrés ont exprimé leur mécontentement dans l’urne et le résultat est la victoire éclatante de Léon Kengo Wa Dondo sur Léonard She Okitundu.

C’est ce qu’on est en train de connaitre à ce jour avec la candidature officielle d’Alexis Thambwe Mwamba à qui s’oppose son collègue du FCC Modeste Bahati Lukwebo.

La majorité est une nouvelle fois divisée sur un problème de casting. Pourtant, il y avait lieu d’éviter le pire en organisant tout simplement une élection primaire des sénateurs FCC le jour où Joseph Kabila les a reçus à Kingakati pour renouveler leur fidélité.

Il ne sera pas là le jour du vote pour surveiller cette loyauté en question dès lorsqu’ on a affaire à des élus qui savent pertinemment bien que de par la Constitution du 18 février ils sont libres de tout vote sans aucun mot d’ordre. C’est ce qu’ils avaient fait en 2007 pour voter Léon Kengo Wa Dondo comme speaker de la Chambre des sages.

Deux candidats de la même méga-plateforme FCC pour un même poste, c’est la preuve qu’il a y a bel et bien un problème de gestion des ambitions. Le meilleur moyen d’y répondre n’est que l’organisation d’une primaire dans la méga-plateforme.

Forum des As

*Titre Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement