Connect with us

a la une

RDC : Budget 2020, Tshisekedi tient une réunion du Conseil des ministres extraordinaire

Published

on

RDC : Budget 2020, Tshisekedi tient une réunion du Conseil des ministres extraordinaire 1

Il y a visiblement une urgence ! Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi préside depuis 13h30, ce vendredi 11 octobre 2019, à l’hôtel du Gouvernement, la réunion du Conseil des ministres extraordinaire.

Si d’après la presse présidentielle, plusieurs questions d’ordre socio-économiques, sécuritaires et de santé publique sont à l’ordre du jour, des analystes avertis ne doutent pas un seul instant que le président de la République ait une communication importante à faire à son Gouvernement et donner des orientations précises sur des options à lever sur des dossiers urgents de l’Exécutif national.

Sur le plan des finances publiques, il y a lieu d’évoquer le cas de l’avant-projet du Budget de l’Etat de l’exercice 2020 dont les prévisions de 7 milliards USD font l’objet de débat au sein de l’opinion et de la classe politique s’il faut s’en tenir aux promesses du chef de l’Etat pour la mise en oeuvre du programme quinquennal du Gouvernement.

Si les uns pensent qu’il faut maintenir ces préviens comme telles au regard de la petitesse de l’assiette fiscale congolaise, d’autres estiment qu’il est possible de relever le niveau de ce Budget 2020 en veillant à ce que toutes les recettes de l’Etat soient canalisées dans le trésor public.

L’autre dossier, c’est relatif à la mise en oeuvre des recommandations pertinentes des institutions de Bretton Woods quant à la gouvernance économique de la Rd Congo.

Dans la perspective de la reprise du programme formel avec le Fonds monétaire international (FMI) et le renforcement de la coopération de développement avec la Banque mondiale, le Gouvernement congolais est appelé à satisfaire à certaines exigences rigoureuses dans la gestion des finances publiques (élaboration et exécution du Budget, élargissement de l’assiette fiscale, mobilisation accrue des recettes, rationalisation des dépenses, etc.) ; mais aussi la gestion des ressources naturelles.

Face à cette divergence de vues, les orientations du chef de l’Etat seraient attendues pour permettre au Gouvernement de s’exécuter.

Le Conseil des ministres ne manquera pas non plus d’évoquer la disparition de l’aéronef affrété à la logistique de la Présidence de la République ainsi que des mesures prises au regard des résultats des premières enquêtes diligentées.

Le premier ministre, vice-premiers ministres, ministres d’Etat, ministres délégués, ministres et vice-ministres prennent part à cette réunion. Le directeur de Cabinet du chef de l’Etat y prend également part.

Il est 17h00, ce vendredi au moment de lac publication de cet article, la réunion du Conseil des ministres ne s’est pas encore terminée.

En rappel, le chef de l’Etat a regagné Kinshasa hier, après un séjour de 72 heures dans la partie Est du pays.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement