Connect with us

a la une

RDC : vers l’arrêt de production de Mutanda, la plus grande mine de Cobalt !

Published

on

RDC : vers l’arrêt de production de Mutanda, la plus grande mine de Cobalt ! 1

Mutanda Mining (MUMI), filiale de Glencore en RDC, est en voie de stopper la production dans l’une des plus grandes mines de Cobalt au monde. Des sources concordantes évoquent une possibilité que cette décision soit effective d’ici la fin de l’année 2019. Si rien n’est encore officiel quant à ce, la direction de la société reste ferme sur le fait que la mine n’est plus viable économiquement à long terme.  

Dans une lettre adressée à ses employés, MUMI évoque la baisse du prix du cobalt, la hausse de l’inflation sur les intrants clés (acides sulfurique) et des taxes additionnelles imposées par le nouveau code minier.

Aussi, annonce – t – elle à son personnel la tenue, dès ce mercredi, d’une série de réunions cette semaine au cours de laquelle le Plan de la nouvelle restructuration sera présenté.

Il y lieu de s’attendre, sans nul doute, des nouveaux changements à apporter et de précisions sur l’avenir des opérations dans cette mine.

En effet, cette décision du géant suisse dirigé par le milliardaire Ivan Glasenberg intervient au moment où les prix du métal clé de la batterie sur le marché mondial connaissent une chute spectaculaire de plus 40% pour se situer à 25 000 USD la tonne alors qu’en mars 2018 ils avoisinaient le 95 000 USD la tonne.

Si cela fait le bonheur des constructeurs automobiles et de leurs clients, l’industrie minière tend lentement mais surement aux abois.

Pour certains analystes, la décision de Glencore à travers MUMI s’apparente à un chantage au gouvernement congolais. D’autant plus que leur business plan prévoyaient les prix de Cobalt entre 17 000 à 27 000 dollars la tonne. Pendant tout ce temps, ils ont produit et vendu notamment à 70 000 USD en produisant du cobalt aux mêmes coûts dégageant des super-profits exorbitants. Et maintenant qu’il y a baisse, ajoutent d’autres, ce géant minier semble trouver des faux-fuyants en évoquant les taxes supplémentaires du nouveau code minier.

A RE(LIRE) : ce que dit le rapport «Mutanda Mining, Retrait qui fait gagner le géant»

En rappel, la RDC détient 50 % de la production mondiale du Cobalt qui, lui, est extrait du cuivre. La mine Mutanda a produit environ 200 000 tonnes de cuivre et plus de 27 000 tonnes de cobalt, soit le 1/5ème de l’approvisionnement mondial en 2018.

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement