Connect with us

Afrique

CAN 2019 : Algérie-Sénégal, qui empochera la prime de 4,5 millions USD ?

Published

on

CAN 2019 : Algérie-Sénégal, qui empochera la prime de 4,5 millions USD ? 1

Les pronostics vont dans les tous les sens. Mais la réponse réelle sera connue au terme du match de la finale de la compétition qui opposera, ce vendredi 19 juillet 2019,  l’Algérie au Sénégal. Le vainqueur de cette première édition à 24 équipes va empocher la prime de champions chiffrée par la CAF à 4,5 millions de dollars américains.

Avant le début de la CAN, l’ancien international sénégalais Aliou Cissé, actuellement sélectionneur national des lions de la Teranga, n’a aucunement accepté que l’on dise de son pays « Favori de cette compétition. » Cela, au regard de la qualité des joueurs qu’il possède, tous portés par les épaules de Sadio Mané, le joueur de Liverpool.

Sur terrain, l’avis des observateurs avisés du football africain semble être confirmé vu le parcours du Sénégal.

Deuxième de son groupe avec six points, après l’Algérie qui en a totalisé neuf dans ce même groupe et a fini premier, le Sénégal s’est redressé après son faux pas contre l’Algérie pour aborder sereinement la suite de la compétition jusqu’à se défaire de la Tunisie en demi-finale (1-0) le 14 juillet et obtenir son ticket pour sa deuxième finale de la CAN, après celle de 2002.

Avec des joueurs de qualité comme Gana Gueye, MBayé Niang ou le portier Gommis, le Sénégal est dans « l’Antichambre du Paradis »  et  espère bien  remporter la coupe. Mais, en face d’elle : l’Algérie.

Vrai bourreau de cette CAN, selon certains observateurs, « l’Algérie mérite largement la coupe». Logés dans le même groupe que le Sénégal, les algériens n’ont rien laissé sur leur passage en gagnant toutes les rencontres, jusqu’à la belle victoire contre le Nigeria en demi-finale, grâce à Ryad Marhez, le joueur de Manchester City.

L’Algérie du Coach Belmadi compte essentiellement sur son collectif et sa solidité pour faire la différence, qui sera peut-être un remake.

L’on se souviendra peut- être d’un Portugal contre la Grèce lors de l’euro 2004 où les deux équipes s’étaient croisées en match de poule et en finale. Lors de deux confrontations, la Grèce avait eu raison du Pays de Christiano Ronaldo.

Comparaison n’est pas raison, l’après finale de la CAN 2019 nous en dira long. Toutefois, le vainqueur empochera 4,5 millions de dollars américains.

En rappel, le Cameroun, vainqueur de l’édition 2017, avait empoché 4 millions de dollars, tandis que l’Egypte, finaliste, avait encaissé 2 millions de dollars. Les deux demi-finalistes avaient touché 1,5 million de dollars chacun.

Harris KASONGO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement