Connect with us

Afrique

SADC : Tshisekedi soutient l’intégration de la RDC pour interconnecter la sous-région

Published

on

SADC : Tshisekedi soutient l'intégration de la RDC pour interconnecter la sous-région 1

S’adressant aux chefs d’Etat et de gouvernements de la SADC, ce samedi 17 août 2019, le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi a réitéré sa détermination de faire de l’intégration nationale une réalité. Cela passe, d’après lui, par la mise en place d’infrastructures adéquates ayant pour vocation de s’interconnecter aux vastes programmes de la sous-région.

S’il est évident que la Rd Congo demeure un maillon important dans le développement de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC), son intégration nationale boosterait sans nul doute l’intégration régionale et continentale soutenue par Félix Antoine Tshisekedi depuis son investiture.

« Mon vœu est de voir très rapidement toutes les populations de notre Sous-région circuler librement de l’océan Indien à l’océan Atlantique, de Dar Es Salaam à Lobito, de Mombassa à Banana, de Aru à Durban », a déclaré le chef d’Etat congolais.

Félix Antoine Tshisekedi qui entend également poursuivre la mise en œuvre de sa  politique de proximité avec tous les pays de la SADC affirme que son pays reste disposé à jouer le rôle attendu de lui pour l’accomplissement de l’ambitieux programme d’intégration régionale dans le respect et l’équilibre d’intérêts de chaque pays.

Au président de la République d’indiquer : « le développement des ressources énergétiques, notamment l’électricité, est un atout majeur pour l’industrialisation de nos pays. A cet égard, la RDC offre de nombreuses opportunités pour la SADC. Bien exploité, le potentiel de mon pays pourrait satisfaire aux besoins de l’ensemble de la sous-région, et au-delà, de l’Afrique toute entière. »

Qu’il s’agisse de sa population, sa superficie, son écosystème, son sol et son sous-sol, son potentiel hydro-électrique et minier, la RDC dispose des potentialités qui offrent une opportunité de création de richesses et de développement des populations.

« J’ai la ferme conviction que les assises du présent Sommet aboutiront à des propositions concrètes, afin de créer un environnement commercial et sécurisé, propice au développement industriel inclusif et durable dans notre espace SADC », a – t – il conclut.

Les chefs d’Etat et des gouvernements membres de la SADC se réunissent à Dar-Es-Salaam en Tanzanie pour les assises du 39ème sommet. Elles ont pour thème : « un environnement commercial propice au développement industriel inclusif et durable à l’accroissement du commerce intracommunautaire et à la création d’emplois. »

Emilie MBOYO

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement