Connect with us

a la une

Afrique : Global Landscapes Forum, pour la restauration des forêts et des paysages !

Published

on

Des Journalistes environnementales d’Afrique se sont donnés rendez-vous du 26 au 30 août 2018 dans la capitale Kényane dans le cadre du Forum mondial sur la restauration du paysage forestier d’Afrique ou Global Landscapes Forum (GLF). Un Forum axé sur les mécanismes de restauration du paysage forestier dans les pays Africains. Objectif visé, outiller les journalistes sur l’état des lieux des problèmes environnementaux auxquels font face les pays africains, aussi les inciter à prendre l’engagement de contribuer à travers les médias, à la restauration du paysage forestier dans leurs pays respectifs.

Ce forum se veut être une réponse face aux problèmes de dégradation des forets constatés dans tout le continent africain et partout au monde.

En effet, selon la FAO et le PNUE, ce continent perd environ 2,8 millions d’hectares de forêts par an, près de 50 millions d’hectares de terres étant affectés par la dégradation. Une situation qui force de plus en plus les agriculteurs à adapter de façon urgente leurs cultures et la gestion de leur bétail compte tenu de cette nouvelle pression sur l’eau et de la baisse de la productivité agricole.

Vue de quelques journalistes membres de la délégation.

La première journée de ce forum a permis aux participants de visiter la réserve forestière de KARURA situé en plein centre-ville de Nairobi au Kenya, et la politique participative de gestion ainsi que la restauration mis en place. Contrairement dans certains pays où l’on procède au déboisement pour construire les villes, là-bas, les constructions n’affectent pas les paysages forestiers.

Et la journée du lundi était consacrée aux ateliers axés sur différents thèmes notamment : Initiative Af100, axé sur la restauration de 100 millions d’hectare du paysage forestier en Afrique d’ici à 2030 ; la promotion du genre dans la restauration et gestion des paysages ; Redd+ : solutions et opportunités pour la restauration du paysage ; ainsi que l’amélioration des vies des communautés locales.

Rappelons que ce forum est la plus grande plate-forme pluridisciplinaire internationale sur l’utilisation des terres intégrées.

S’appuyant sur les connaissances, ces assises rassemblent des dirigeants du monde entier, des scientifiques, des représentants du secteur privé, des agriculteurs, des chefs communautaires et la société civile afin d’agir plus vite pour que les paysans soient plus résilients, équitables et productifs tout en luttant contre le changement climatique.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :