Connect with us

a la une

RDC : La MESP perd 55% de sa bourse du fait de la dépréciation monétaire !

Published

on

RDC : La MESP a perdu 55% de sa bourse du fait de la dépréciation monétaire !

La dépréciation du franc congolais face au dollar américain n’a pas épargné les finances de la Mutuelle de Santé des Enseignants de l’EPSP (MESP) en Rd Congo. Cette mutualité de santé pilote continue à subir une perte de 55% de sa bourse. Les subventions de l’Etat et les cotisations des membres étant versées en monnaie locale au taux de 930 CDF.

 « Si hier, la subvention du Gouvernement valait 1 200 000 USD avec le taux de 930, aujourd’hui elle vaut 670 000 USD. Car, le taux est passé à 1 800 CDF », a indiqué le Président de la MESP, Guy Mafuta.

Pour équilibrer les dépenses de différents régimes et les adapter à la disponibilité de fonds, la MESP a opté pour la limitation du paquet des soins. Une solution temporaire qui ne résout pas le problème dans la durée.

Toutefois, la pérennité de la MESP devra se décider au terme de son Assemblée Générale s’est ouverte ce samedi 29 Juillet 2017 au Centre Catholique Nganda et qui réunit une trentaine des membres dont les anciens Ministres de l’EPSP et des syndicats des Enseignants.

Selon le Ministère de l’EPSP, les membres sont appelés à prendre des résolutions susceptibles d’apporter les correctifs nécessaires pour mieux orienter l’action de la MESP.

 

Saluant le travail de la MESP qui a considérablement contribué à apaiser la tension sociale dans les milieux des enseignants, le Ministre Gaston Musemena Bongala a affirmé être conscient du rôle que joue cette Mutuelle et qu’elle doit continuer à jouer dans cette quête du meilleur pour les enseignants et leurs familles à travers la RDC.

RDC : La MESP a perdu 55% de sa bourse du fait de la dépréciation monétaire !Le patron de l’EPSP s’est engagé à plaider la cause de l’Enseignant au sein du Gouvernement. Il est d’avis que l’adaptation du salaire de l’Enseignant au pouvoir d’achat réel, tel que reconnu par le Gouvernement dans le budget 2017, va remettre la pendule à l’heure quant au bon fonctionnement de la MESP.

Pour rappel, il s’agit de la 6ème Assemblée Générale depuis la création de la MESP en Février 2010 où la gestion notamment financière a toujours été évaluée avec mention « spéciale », apprend-on des membres.

En six ans, cette Mutuelle de Santé pilotée par son Président Guy Mafuta a assuré la prise en charge plus de 47 000 familles d’Enseignants à Kinshasa, Lubumbashi, Kiputshi et Mbandaka.

« Avec une moyenne journalière d’environs 850 contacts médicaux, la MESP a rendu possible la prise en charge de près d’un million de cas de maladie en six ans d’activités », a révélé Guy Mafuta.

Zoom Eco

Copyright © 2012-2018 ZoomEco. Designed by Overlook