Connect with us

a la une

RDC : le Décret contre la pollution plastique entre en vigueur ce 30 juin 2018 !

Published

on

Enfin, le Décret du premier ministre Bruno Tshibala signé le 30 décembre 2017 interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets et autres emballages en plastique sur toute l’étendue de la RDC vient d’entrer en vigueur ce samedi 30 juin 2018. Cela fait suite à l’expiration du moratoire de six mois prévu par cet acte réglementaire.

La Rd Congo produit 48 154 kilos des déchets plastiques par jour et 85% de ces déchets sont mal gérés, selon les statistiques de 2015 de l’ONU Environnement.

A KInshasa, l’opérateur économique Jean Bamanisa Saidi a mis en place un Centre de traitement des déchets en plastic situé dans la commune de Ngaliema. Cette unité de production va, dans un premier temps, procéder à la collecte de différents produits en plastics sur toute l’étendue de la ville, avant de les hacher, les brûler et les compresser. Le résultat issu de ce processus sera ensuite utilisé comme combustible dans l’industrie du ciment.

“Le  ramassage systématique des déchets sera organisé dans les industries, les décharges et les dépôts, en vue d’atteindre 40 tonnes des déchets ramassés par jour pour la première année et 70 tonnes des déchets pour la deuxième année”, a – t – il indiqué.

Grâce aux nouvelles technologies, cette entreprise est capable de transformer les déchets plastiques en charbon et à récupérer comme énergie renouvelable. L’enjeu est de faire disparaître complètement le plastique dans la ville de Kinshasa. Il ne s’agit pas d’un recyclage de plastique, souligne Jean Bamanisa, mais de la combustion pour récupérer de l’énergie.

Le ministre de l’Industrie, Marcel Ilunga Leu, a effectué vendredi dernier une visite d’inspection dans ces installations.

Toutefois, nombreux sont ceux qui attendent voir si le Décret Tshibala contre la pollution plastique ne souffrira – t – il pas comme d’autres décisions réglementaires prises par l’Etat congolais par le passé.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :