Connect with us

Développement

RDC : les cinq leviers de Bemba pour mobiliser 80 milliards USD en cinq ans

Published

on

Jean Pierre Bemba est rentré au pays avec une ébauche du Plan de développement qu’il affirme avoir écrit durant sa détention à la Haye. Ce document qui balaye tous les secteurs de la vie nationale (économie, finances publiques, social, éducation, santé, etc.) repose sur un montant de 80 milliards de dollars américains à mobiliser en cinq. Pour y parvenir, le Sénateur compte utiliser, entre autres, cinq principaux leviers.

Jean Pierre Bemba a levé un pan de voile de ces mesures lors de la conférence de presse de ce vendredi 3 aout 2018 à Kinshasa.

Unicité du Compte général du Trésor
Bemba prône le respect de l’unicité du compte général du Trésor. Cela a l’avantage d’assurer une meilleure canalisation de toutes les recettes de l’Etat (taxes, impôts, droits de douanes, taxes administratives).

« J’ai un tableau anticipatif sur un budget prévisionnel étalé sur les cinq années à venir. Je le démontre. Parce je crois que dans une meilleure canalisation des recettes actuelles, nous pourrons obtenir des moyens plus conséquents au niveau du pays.

Lutte contre la corruption
Face au coulage des recettes publiques, le Sénateur compte instaurer un mécanisme efficace de lutte contre la corruption. Ce qui aura de manière réelle un impact sur l’augmentation des ressources de l’Etat.

Climat des affaires
Ces actions interdépendantes, soutient Jean Pierre Bemba, doivent « s’accompagner d’un plan d’amélioration sur le climat des affaires qui va attirer des investissements supplémentaires, qui va donner de l’emploi au peuple et qui va permettre la redistribution des revenus à la population. »

Agriculture
C’est l’un des axes prioritaires sur lequel il faut immédiatement travailler.

« Elle ne devrait pas rester un vain mot. Nous avons tout : la terre et l’eau. Cela doit nous permettre de pouvoir rapidement cultiver nos terre, donner l’envie à la population de retourner sur le travail manuel de l’agriculture pour nourrir les familles mais également vendre le surplus et de l’exporter », a – t – il indiqué.

Sécurité du pays
L’homme estime qu’il est impérieux et urgent d’entreprendre une réforme profonde des services de sécurité afin de permettre à ce que la sécurisation territoire totale nationale soit effective.

« Qu’il n’y ait plus des portions qui soient entre les mains des bandes armées. Aucun investisseur sérieux ne viendra investir s’il entend des coups de feu à l’intérieur du pays », a souhaité Jean Pierre Bemba.

Il reste persuadé que le Congo de demain sera totalement différent du Congo d’aujourd’hui.
« Je suis confiant, c’est pour cela je suis là d’ailleurs. Si nous obtenons, grâce à Dieu la volonté de la population aux élections, je sais qu’on pourra redonner le sourire au peuple congolais, les perspectives d’avenir à ce peuple et nous pourrons également remettre notre peuple au travail, redonner confiance aux investisseurs », a – t – il précisé.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :