Connect with us

a la une

RDC : Strong ladies récompense 13 catégories de femmes à Kinshasa

Published

on

C’est sur le coup de douze heures, à l’hôtel Invest de Kinshasa, que Strong ladies a tenu à honorer, ce dimanche 5 août 2018, quelques femmes qui ont su se distinguer, de par leur travail. Ce trophée d’excellence dédié à ces dames, a souligné Allegra Fosh, l’initiatrice du projet, a pour objectif de montrer à la face du monde toutes ces femmes qui sortent du lot, abattent un grand travail et cela dans tous les secteurs de la vie.

Ce dimanche, 13 catégories étaient récompensées et deux prix d’honneur décernés respectivement à la première dame Olive Lembe Kabila et à la Conseillère spéciale du Chef de l’Etat pour la lutte contre les violences sexuelles, Jeanine Mabunda.

Ci-dessous, ces Strong ladies selon leurs noms et catégories :
1. Pour la catégorie Sciences, Madame Clarisse Falanga, chef des travaux à la Faculté des sciences à l’Unikin.
2. Pour la catégorie Art et Musique, Madame Suzanne Wawina
3. Pour la catégorie Agro- business et environnement, Madame Marie Sekimonio
4. Pour la catégorie des affaires, Madame Yvonne Kuswamina, CEO de Pay Neywork
5. Pour la catégorie Chef, Madame Mamie Delgado, du Restaurant Sisco Delgado
6. Pour la catégorie Mode, Marcia Création
7. Pour la catégorie Communication, Madame Dorcas Kapinga, présentatrice de l’émission “Ta Grandeur” sur B-One TV
8. Pour la catégorie Éducation, Madame Yvette Ipolo, de l’Ecole supérieure de management de Kinshasa
9. Pour la catégorie Sport, Madame Rosette Lwina, athlète para-olympique
10. Pour la catégorie entrepreneur social, Madame Annie
11. Pour la catégorie innovation, Madame Bénédicte KIVUNA
12. Pour la catégorie femme du futur, Madame Eunice DALO de l’agence Aara design
13. Pour la catégorie cinéma, Madame Annie TSONGA du groupe théâtrale Mpangiame de Didace

D’après l’initiatrice Allegra Fosh, plusieurs critères ont motivé ces choix notamment l‘indépendance, la responsabilité d’une gestion quotidienne, être fondatrice d’une entreprise ou avoir au moins deux ans d’expérience dans une entreprise, être une femme courageuse et persévérante face aux défis, savoir prendre les risques, faire preuves de professionnalisme, des qualités charismatiques et sympathiques.

Pour Madame Thérèse Olenga, ministre provinciale du Genre et éducation, c’est un honneur de voir des jeunes gens qui se distinguent. Elle a, par ailleurs encouragé les organisateurs de Strong Ladies à aller de l’avant.

Enfin, un appel de fonds avait été lancé en faveur de l’école Kimwenza qui a besoin de 15 000 dollars américains pour réfectionner son internat et changer les tôles en tuile qui sont cancérigènes en matériaux qui répondent aux normes environnementales.

La deuxième édition de Strong Ladies a bénéficié du partenariat de plusieurs structures parmi lesquelles la Rawbank, Fonds de promotion de l’industrie (FPI), Picture Management and Consulting (PMC), Zoom Eco et tant d’autres. La première édition avait eu lieu, l’an dernier, à Lubumbashi.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :