Connect with us

a la une

RDC–Zambie : signature d’un avenant à l’accord sur le projet hydroélectrique «Luapula» !

Published

on

La Rd Congo et la Zambie ont décidé de la prolongation du protocole d’accord portant « projet d’aménagements hydroélectriques de la rivière Luapula et de construction de la ligne d’interconnexion Kolwezi-Solwezi ». L’avenant a été signé, en deux temps, le 6 avril dernier. D’abord, entre le  ministre congolais de l’Energie et Ressources Hydrauliques, Jean-Marie Ingele Ifoto et son homologue zambien, Matthew Nkhuwe. Ensuite, entre le Directeur général de la SNEL, Jean-Bosco Kayombo, et celui de la ZESCO LTD.  D’après cet avenant, le projet devra connaitre sa mise en œuvre effective en 2021.

Le Projet Luapula, indique-t-on, consiste en la construction d’ouvrages sur des sites communs de la rivière Luapula dont le potentiel est évalué à plus de 1 000 MW d’après les études antérieures. La SNEL et ZESCO ont reçu un don de 3,5 millions USD pour l’étude de faisabilité technique tandis que la Banque Mondiale a accepté de financer l’étude d’impact environnemental et social et les services du conseiller en transaction.

« L’engagement de ce projet conjoint entre la RDC et la Zambie a été concrétisé par la signature du protocole d’accord qui s’est déroulée le 9 juillet 2015 à Kinshasa. Aujourd’hui, les deux Gouvernements veulent signer un avenant du protocole d’accord intergouvernemental qui va prolonger cet accord jusqu’en 2021 », a déclaré le zambien  Nkhuwe.

Son pays, la Zambie, est convaincu que cet avenant donnera plus de temps au deux pays pour avancer et aboutir à la mise en œuvre effective de ces projets qui vont générer plus d’emplois dans plusieurs domaines.

De son côté, le ministre congolais a indiqué que « les études techniques avaient reçu l’avis de non objection de la Banque Mondiale pour financer les projets. Seules restaient à faire les études sur les impacts environnementaux ».

Et comme le temps n’était pas leur allié dans ces projets parce que l’accord lui-même devrait expirer bientôt, soutient Jean-Marie Ingele Ifoto, les deux pays ont convenu de se rencontrer à Kinshasa afin d’étudier comment prolonger lesdits projets. Et ce, avant de féliciter les experts qui ont travaillé sans relâche pour aboutir au présent résultat.

Cette double cérémonie s’est déroulée juste après la réunion mixte RDC-Zambie sur les projets d’aménagements hydroélectriques de la rivière Luapula et de construction de la ligne d’interconnexion 330 KV Kolwezi-Solwezi, tenue du 4 au 5 avril à Fleuve Congo Hôtel à Kinshasa.

Pour rappel, la conclusion de cet accord fait suite à la dernière visite du président Joseph Kabila en Zambie où il avait conduit une forte délégation à laquelle avait fait partie la haute direction de la SNEL. Le contrat et les accords signés en 2015 sur l’exploitation et l’aménagement de la centrale sur la rivière Luapula.

Les deux parties étaient tombées d’accord sur la nécessité pour la RDC et la Zambie de développer cette centrale à cause du transport de l’électricité de Kolwezi à Solwezi- et vice-versa avec la SNEL et ZESCO. Une véritable réponse aux questions d’intégration régionale.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :