Connect with us

a la une

RDC : 52 500 tonnes de cobalt exportées au premier semestre 2018

Published

on

La République démocratique du Congo a exporté 52 500 tonnes de cobalt entre janvier et fin juin 2018. Par rapport à la période correspondante l’année précédente où ce volume était à 39 500 tonnes, il se dégage un accroissement de 32,8%. C’est ce qui ressort du Rapport de politique monétaire du premier semestre de cette année.

D’après les experts de la Banque centrale du Congo, l’accroissement de ces exportations découle des effets prix et quantité observés sur la vente du cobalt sur le marché international.

« Les exportations enregistrées de ce produit ont atteint 3.297,6 millions de USD, soit un accroissement de 69,9% par rapport à la même période de 2017. Son cours sur le marché international a progressé de 84,0%, suite principalement à la forte demande de l’industrie d’automobile électrique », ont – ils indiqué dans le Rapport de politique monétaire.

Entre-temps, sur le marché le prix du cobalt est passé de 48 475,0 dollars américains la tonne à 89 173,5 dollars américains la tonne, soit une augmentation de 84%.

Le cuivre est cet autre principal produit exporté par la RDC ayant également connu un accroissement de 7,8%. Le volume des exportations est passé de 553 800 tonnes en juin 2017 à 597 200 tonnes en juin 2018.

L’évolution de cours du cuivre indique un relèvement du prix de 20,5% sur la période correspondante. La tonne qui se négociait à 5 742,6 dollars américains en juin 2017, a été vendue à 6 917,9 dollars américains à fin juin 2018.

A RE(LIRE) : Richard Muyej invité de Forbes USA pour présenter la ville du Cobalt !

Considérant ce volume d’exportations des produits miniers, il y a lieu de se rassurer que le Trésor public a bénéficié des retombées conséquentes et correspondantes sans compter le rapatriement de devises à la Banque centrale du Congo.

Déjà, le compte des biens de l’Etat a enregistré un excédent semestriel de 2,7% du PIB contre 0,4% au premier semestre 2017. Une accélération plus importante des exportations, soit 29,6%, que celle des importations, soit 18,1%, justifie l’affermissement de la croissance dudit solde.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : Katanga mining quadruple sa production du cobalt au deuxième trimestre 2018

RDC : les quatre contraintes liées à l’exploitation du Cobalt !

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :