Connect with us

a la une

RDC : 90% d’importations des pays africains seront libéralisés en 2020 !

Published

on

Environ 90% d’importations des pays africains vers la Rd Congo seront libéralisés d’ici 2020. C’est ce que prévoit l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC). D’après le négociateur en chef de la RDC à ce processus, Floribert Kwete Mikobi cette proportion ciblera les marchandises, les secteurs des Finances, de la Communication, du Tourisme, des Assurance, des Transports et des services fournis aux entreprises.

L’objectif de ce méga marché sera de mettre en place un marché commun pour tous les pays africains à l’horizon 2020. Ce marché commun devra permettre aux entreprises africaines d’être plus compétitives sur le continent par la réduction, notamment du coût de production.

«Les chefs d’Etat et des gouvernements africains ont décidé de parler d’une voix, en créant cette zone de libre-échange. Les avancées sont significatives et les négociations sont en cours. Pour la RDC, nous allons libéraliser les secteurs prioritaires à savoir les Finances, la Communication, l’Assurance, le Tourisme, les Transports et des  services fournis aux entreprises », a déclaré Monsieur Kwete.

Jean Bamanisa : « l’industrie congolaise n’a pas d’impact efficace sur la croissance économique »

Si la Rd Congo ne se prépare pas de manière rigoureuse pour industrialiser son économie dans la perspective de l’ouverture des barrières douanières, elle pourra subir, à court terme, les effets néfastes de cet accord. D’où, la nécessité de valoriser le label made in DRC et standardiser cette production locale aux normes internationales non seulement pour la consommation locale mais aussi les exportations vers d’autres pays africains.

Cet impératif devient de plus en plus pressent dès lors que, le quota de 22 pays à ratifier l’accord sur la ZLEC risque d’être atteint avant cette échéance. Quatre pays l’ayant déjà débuté sa mise en œuvre.

La question était au centre des échanges qui ont eu lieu dans le cadre de la cinquième semaine française de Kinshasa.

Agnès KAYEMBE | Stagiaire

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :