Connect with us

a la une

RDC : Avec le Cobalt, le Trésor pourrait encaisser 20 à 30 milliards USD d’ici 2028 !

Published

on

D’après les estimations provisoires de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), l’exploitation «équilibrée» du Cobalt pourrait générer 20 à 30 milliards USD au Trésor Public congolais dans les 10 ans à venir. D’où, la nécessité et l’urgence de profiter de l’envolée des cours. Cette tendance haussière est garantie du fait de l’accroissement de la demande des constructeurs des véhicules électriques.

Dans l’hypothèse où ces fonds tombaient réellement dans les caisses de l’Etat, la grande préoccupation demeure leur affection.

«Notre histoire, nous enseigne que malheureusement, l’argent issu de nos ressources naturelles n’a jamais été utilisé à l’engagement d’une réelle diversification de l’ économie. Il n’a jamais été affecté de manière irrévocable, irréversible, au financement du développement de l’économie, à travers un plan stratégique concerté et durable dans l’exécution», a déploré Alberlt Yuma dans son message des vœux de l’année 2018.

Il a proposé la négociation, dès 2018, d’un emprunt obligataire de ce montant (ndlr : 20 ou 30 milliards USD) pour financer le programme d’investissements ayant quatre priorités.

La première est celle de faire de la RDC pays exportateur en développant les surfaces cultivables et en subventionnant l’investissement privé. La seconde vise l’énergie avec le barrage d’Inga pour bénéficier d’une rente énergétique inépuisable. La troisième concerne les infrastructures et enfin, cible la réforme de l’Administration fiscale.

Si les priorités de ce fonds devront être claires, le monde des affaires congolais souhaite que ses règles de fonctionnement permettent d’éviter toute dispersion inutile.

Zoom Eco

A RE(LIRE) :

Indaba Mining : Albert Yuma face à la presse ce lundi !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement