Connect with us

a la une

RDC : Kapika s’active à stopper la propagation d’Ebola par le commerce des vivres frais !

Published

on

Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie nationale, Joseph Kapika a convoqué une réunion stratégique à son cabinet de travail à Kinshasa ce lundi 21 mai 2018 à 11 heures locales. Objectif : envisager des mesures urgentes afin de stopper la propagation de l’épidémie d’Ebola dans d’autres provinces par le canal du commerce des vivres frais.

« Sur instruction du Premier ministre, chef du gouvernement et en rapport avec les conséquences que l’épidémie d’Ebola pourrait entraîner dans l’approvisionnement de la ville de Kinshasa, une réunion de concertation est convoquée à mon cabinet de travail situé au 5ème niveau de l’Immeuble du gouvernement, sis place Royal à Kinshasa/Gombe, le lundi 21 mai 2018 à 11 heures », rapporte un communiqué officiel signé par Joseph Kapika.

Le ministre de la Santé publique ou son délégué, le gouverneur de la ville province de Kinshasa ou son délégué, l’administrateur délégué de la FEC accompagné des importations des vivres frais, le directeur général de l’OCC, les responsables de la Copemeco et de la Fenapec ; la délégation des armateurs ; ainsi que la délégation de l’association des consommateurs sont conviés à cette réunion.

Pour rappel, le virus Ebola a atteint une zone urbaine très peuplée au nord-ouest des de la RDC. D’après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la situation est préoccupante.

« Il y a un risque réel d’une amplification nationale et régionale de l’épidémie », affirme – t – elle.

D’après la situation épidémiologique du virus en date du 17 mai 2018 publiée par le ministère de la Santé, au total, 43 cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont 17 confirmés, 21 probables et 5 suspects.

« Des huit tests effectués chez des cas suspects de Bikoro se sont révélés négatifs. Ces cas ont ainsi été re-classifiés non cas et ont été retirés du tableau récapitulatif », a rapporté Docteur Oly Ilunga.

Au regard de la situation géographique de cette zone où Ebola est déclaré, il est impérieux que des mesures idoines soient prises afin de contrôler le commerce des vivres frais à la montée comme à la descente du fleuve Congo.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :