Connect with us

a la une

RDC : L’accord «ANAPI–FEC» vise l’amélioration du climat des affaires

Published

on

RDC : L’accord «ANAPI–FEC» vise l’amélioration du climat des affaires

L’accord de collaboration entre l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) et la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) s’inscrit dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires. La signature respectivement par Anthony Nkinzo, Directeur Général de l’ANAPI et Kimona Bononge, Administrateur Délégué de la FEC est intervenue ce jeudi 7 septembre 2017 au siège du patronat congolais à Kinshasa.

Les termes de ce protocole d’accord prévoient que les deux parties œuvrent ensemble dans la recherche des solutions aux problèmes que rencontrent les opérateurs économiques sur les différents secteurs d’activités. Et ce, dans l’optique de l’amélioration du climat des affaires et de la promotion des investissements en Rd Congo.

« Mon souhait est que cela ne soit pas un protocole d’accord de plus. Nous devons fonctionner, main dans la main, pour nous permettre de trouver des solutions qui soient en phase avec la Loi et qui soient courageuses pour pouvoir faire bouger de choses », a déclaré le Directeur Général de l’ANAPI, Anthony Nkinzo.

Vue de la délégation de l’ANAPI face à celle de la FEC. Ph. @Zoom_eco

Pour l’ANAPI, l’amélioration du climat des affaires exige une implication totale des opérateurs économiques du secteur privé. Quoi de plus normal que les bénéficiaires des réformes soient impliquées dans le processus de prise de décisions en lieu et place d’être des simples spectateurs et victimes de ces décisions dont les motivations ne prennent pas en compte leurs aspirations.

A Anthony Nkinzo d’insister : « J’émets le vœu de voir, à travers la signature de ce protocole de collaboration, un partenariat sincère, solide, franc et direct entre le secteur privé et l’Etat congolais pour l’assainissement du climat des affaires et la promotion des investissements en RDC. Il y a lieu de reconnaître des avancées qui ont été enregistrées dans ce cadre même si notre indicateur Doing Business a encore du chemin. Nous n’œuvrons pas pour un classement mais plutôt en faveur de l’amélioration effective du climat des affaires pour une meilleure promotion des investissements ».

A travers sa Commission « Climat des Affaires », la FEC entend travailler étroitement avec l’ANAPI pour canaliser ses préoccupations vers les autorités des secteurs concernées.

Vue de la délégation de la FEC face à celle de l’ANAPI. Ph. @Zoom_eco

« Il y a des améliorations à faire dans le secteur. Il y a des préoccupations des opérateurs économiques qui seront soumises à la Commission Climat des affaires de la FEC. Avec ça, nous nous allons vers l’ANAPI qui, en tant qu’organe du Gouvernement, nous sert de passerelle vers les autorités auprès de qui nous allons trouver des solutions à ces problèmes », a expliqué M. Kimona Bononge.

A tout prendre, la signature du présent protocole d’accord va pérenniser de façon formelle la longue et franche collaboration ayant toujours caractérisée les deux institutions engagées dans un combat difficile pour l’assainissement effectif du climat des affaires au regard des réalités réellement vécues.

Plusieurs membres de ces deux institutions dont la DGA de l’ANAPI, Madame Rose – Dorée Bokeleale, ont pris part cette cérémonie qui s’est déroulée dans la salle de conférence de la FEC.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement