Connect with us

a la une

RDC : prix du Cobalt, un bond de 15% observé en mars 2018 !

Published

on

Le prix du cobalt a connu un bond de 15% sur le marché international entre le 1er et le 29 mars 2018. Il est parti de 80 750 USD la tonne pour se situer à 93 250 USD. Et ce, après avoir atteint le pic de 95 000 USD la tonne au 21 mars dernier (voir graphique The London Metal Exchange/LME Cobalt).

En effet, cette hausse est normale d’autant plus que le cobalt fait l’objet d’une forte demande sur le marché international en faveur de la nouvelle technologie visant la production prochaine des véhicules électriques.

La Commission nationale des mercuriales a également donné les tendances des valeurs de base des produits miniers et semi-précieux. D’après son communiqué, il ressort que :

  • l’once d’or, l’argent et le Zinc connaîtront aussi une légère hausse par rapport aux prix pratiqués au cours de la semaine qui s’est achevée. Ils se  négocieront respectivement à 43 437,68 USD contre 42 584,77 USD, 482,68 USD contre 477,12 le kg et 3 268,40 USD contre 3 252 la tonne ;
  • le cuivre par contre connaîtra une baisse en se négociant à 6 636,80 USD la tonne contre 6 832,90 USD la semaine en cours ;
  • le manganèse et le tantale, leurs prix vont demeurer stables sur le marché international au cours de la semaine. Ils se négocieront respectivement à 260 USD la tonne et à 12,53 USD le kg.

L’élaboration du budget de l’Etat pour l’exercice 2018 s’est faite en fonction d’une  relance de l’économie nationale qui serait impulsée principalement par la remontée des cours de principaux produits d’exportation du pays, notamment le cobalt. Si en novembre 2017, lors du dépôt du projet de ce budget au Parlement la tonne était à 62 582,4 USD, elle s’est négociée à 75 000 USD en janvier 2018 et elle va bientôt continuer sa monte au-delà de 94 000 USD. .

De quoi motiver certains élus du peuple à solliciter un collectif budgétaire pour modifier les dispositions de la loi de finances initiale concernant notamment le plafond des dépenses du budget de l’État et les données générales de l’équilibre budgétaire.

A RE(LIRE) : budget 2018, le député Lokondo exige un collectif budgétaire !

L’objet d’une loi de finances rectificative est celui de « corriger les prévisions initiales et procéder aux ajustements que l’Exécutif n’est pas habilité à opérer par lui-même, soit pour prendre en compte les évolutions conjoncturelles, soit pour traduire rapidement les orientations de la nouvelle majorité à la suite d’une alternance politique ».

Et la RDC produit plus de 60% du cobalt du monde, dont un cinquième est exploité par des mineurs artisanaux qui se structurent sous l’encadrement des autorités gouvernementales. C’est le cas dans la province minière du Lualaba où plus de 14 000 artisanaux sont encadrés et leur minerais tracés sur le site Kasulo.

D’où le sens de la campagne «Touche pas à mon Cobalt» pour lutter contre la désinformation qui dévalorise le Cobalt congolais sous prétexte qu’il serait produit dans des conditions ne respectant pas les droits humains ni les valeurs mondiales.

Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : cours mondial, le prix du Cobalt grimpe de 1 000 USD en 24 heures !

RDC : les quatre contraintes liées à l’exploitation du Cobalt !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :