Connect with us

a la une

RDC : Toute la production minière de l’année 2015 en chiffres

Published

on

Le Ministère des Mines, à travers le Projet PROMINES financé par la Banque Mondiale, vient de publier les statistiques  Minières de production, d’exportation et de recettes de la République Démocratique du Congo pour l’année 2015.

Le document officiel rendu public par le Projet Promines est élaboré avec le concours de la Commission Interministérielle d’Harmonisation et de Consolidation des Statistiques Minières mise en place par le Ministère des Mines.

Production et exportation

Il ressort de ces statistiques que durant l’année 2015, la RDC a produit 15.753.487,33 carats de diamant alors qu’elle en a exporté 15.789.209,09 carats.

Dans la catégorie des métaux non ferreux, le cuivre vient en tête avec 1.069.038,63 tonnes produites. Les exportations quant à elles, ont été arrêtées à 1.039.006,56 tonnes. Le cobalt vient en seconde position avec une production se situant à 84.400,48 tonnes contre l’exportation de 83.529,08 tonnes. Toute la production du plomb (653,08), et celle du zinc (12.675,12 tonnes) a été exportée.

 Dans la filière des stannifères, la  production de la cassitérite s’est chiffrée à 8.303,59 tonnes au moment où il est rapporté que 7.470,45 tonnes ont été exportées. Pour le wolframite, la production a donné 106,36 tonnes et les exportations 28,14 tonnes. Si production du coltan est évaluée à 2.101,94 tonnes contre 1.292,71 tonnes à l’exportation,  l’or du pays (31.877,54 kg produits) n’a connu d’exportation que de  31.790,76 kg.

Ce que l’Etat a empoché

Quant aux recettes recouvrées par les régies financières  durant l’année 2015, le document rapporte que  la Direction générale des impôts (DGI) a recouvré 735.243.091.807,72 francs congolais ; la  Direction générale des douanes et accises (DGDA) a mobilisé 68.349.679.394,09 CDF et 169.390.177.006,93 CDF à la Direction générale de Recettes Administratives, Domaniales, Judiciaires et de Participation (DGRAD). Le total versé au compte du Trésor public est de 972.982.948.208,74 CDF.

Tous ces chiffres consolidés ont été produits par les Experts des Ministères du Plan (INS), des Finances (CTR, DGI, DGDA et la DGRAD), de l’Economie (DEP/Economie), du Commerce (Admin/Commerce, OCC) et ceux de son Ministère notamment les Experts de son Cabinet, de la CTCPM, du SAESSCAM, du CAMI, du CEEC et de l’Administration des Mines dans le cadre du projet PROMINES.

Pour rappel, l’année 2015 aura été marquée par une chute des prix des métaux et matières premières. La plus forte depuis la crise économique mondiale de 2008/2009, selon la Chambre des Mines de la FEC. La production d’or a connue une hausse de près de 32%, résultat des projets de développement qui arrivent à maturité, et pour le cuivre, c’est une légère baisse de 3% sur l’année 2015. Ce choc devra fortement impacter l’activité économique du pays en 2016. Le gouvernement a, dans ses prévisions, évoqué un chiffre de 1,3 milliard de dollars.

Certains analystes pensent que cette crise pourrait perdurer plus longtemps que la précédente, car elle est alimentée par un ralentissement de la demande chinoise et une augmentation de la production minière à l’échelle mondiale. Pour amortir ces fortes conséquences sur l’emploi et les rentrées fiscales, le gouvernement devra intensifier ses efforts dans la diversification de l’économie de la RDC.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement