Connect with us

a la une

Richard Muyej : “le Lualaba a les atouts recherchés par les miniers pour l’import-export !

Published

on

Le Lualaba a plusieurs voies de sortie vers les pays voisins, a indiqué Richard Muyej, gouverneur de de cette province devant les conférenciers réunis à DRC Mining 2018. Il a présenté les différentes ressources minières de cette province, les avantages qu’elle offre à ces investisseurs et aussi les stratégies pour les voies de sortie de minerais.

La province du Lualaba a plus d’atouts que les autres provinces issues du démembrement de l’ex. Katanga. Pour l’autorité provinciale, c’est une chance exceptionnelle pour ceux qui désirent investir dans l’agro-alimentaire, l’élevage, la transformation.

Du point de vue géographique, elle présente de critères qui garantissent des avantages’’, a rappelé le gouverneur Muyej. Elle a plusieurs voies de sortie notamment des voies routières et aériennes, qui en sont les principales. La voie ferroviaire est secondaire parce qu’elle ne couvre pas tous les coins.

Plusieurs chantiers ont été entrepris notamment la modernisation de l’aéroport de Dilolo, des projets routiers. Ce qui présente certains avantages pour les miniers.

Richard Muyej a cité, à titre d’exemple, la réduction du temps de formalités de douane aux frontières, le désengorgement de la voie de sortie vers Kasumbalesa, un raccourcissement de distance entre Kolwezi et la voie de de l’Est, celui du Sud ainsi que la voie de l’Ouest.

“Les études de faisabilité sont terminées pour la route Kolwezi- Sakania ; concernant la route Kolwezi-Dilolo, les financements sont déjà rassurés et bientôt le début des travaux de réhabilitation. Il y a aussi le lancement des travaux du port sec de Kasumbalesa. Ces routes ont l’avantage de renforcer la position stratégique de Kolwezi en tant que carrefour. Ainsi, elles favorisent l’ouverture de la province vers les pays voisins –Zambie et Angola-, et de voies qui débouchent vers les sites d’extraction de minerais. C’est le cas de Dilolo pour arriver à l’Angola, le village de Sakabinda pour la Zambie”, a – t – il précisé.

Le gouverneur du Lualaba a, par ailleurs, invité les autres entreprises minières, comme Glencore l’a fait par un apport de trois mille dollars, à contribuer à l’avancement et achèvement de tous ces chantiers.

Nadine FULA | Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :