BNP Paribas Fortis arrête de collaborer avec la RDC [3 hypothèses]
Connect with us

a la une

BNP Paribas Fortis arrête de collaborer avec la RDC [3 hypothèses]

Published

on

BNP Paribas Fortis arrête de collaborer avec la RDC [3 hypothèses]

Combien de temps encore avant la crise bancaire de l’économie la plus dollarisée de l’Afrique ! Si les observateurs avertis sont d’avis que la situation n’est pas bonne, les plus critiques voient l’étau se resserrer. La nouvelle annonçant la clôture de comptes des clients de BNP PARIBAS FORITIS basés en RDC apporte de l’eau au moulin. Zoom Eco oriente son analyse sur trois principales hypothèses.

Première hypothèse : la Rd Congo étant un pays à haut risque, son circuit financier a toujours été soupçonnée d’opaque. Quoi de normal que les banques commerciales telles que BNP PARIBAS FORTIS doute de l’origine des revenus provenant de la RDC.

« Comment construire des immeubles sans avoir une banque pour habitat? Ces banquiers n’ont pas tort de penser que la RDC est une véritable machine à laver de l’argent sale », a commenté un financier. A cela s’ajoute, les soupçons de la mauvaise gouvernance. D’où, la nécessité d’une telle précaution d’usage afin de s’éviter tout reproche lié à la réglementation financière sur laquelle veille le FED.

Deuxième hypothèse : la lutte contre le blanchiment des capitaux a poussé les banques européennes à clôturer, depuis quelques années, tous les comptes de la catégorie “Résident en Monnaie Étrangère” (RME).

Cette mesure obligerait tout détenteur du compte bancaire à avoir une adresse physique basée en Europe. Conséquence : tout français, belge ou encore congolais ayant ouvert son compte avec une adresse en RDC n’est pas habilité à ouvrir ni détenir un compte en France ou en Belgique.

Troisième hypothèse : le momentum. Pour d’aucuns, ceci semble ne pas être un hasard tant que les relations bancaires la RDC avec ses correspondants européens sont actuellement placées sous surveillance de la Réserve Fédérale (FED).

Pour les défenseurs de cette hypothèse, il y a lieu de craindre l’effet contagion qui viserait l’isolement de la RDC sur le plan financier.

 

 

Entre temps, le Cercle Hippique de Lubumbashi, client de BNP PARIBAS FORTIS depuis des décennies, a vu ses opérations bancaires être clôturées. Georges Malta Forrest l’a signifié le 26 Juin 2017 à tous les membres de cette Association Sans But Lucratif en leur dirigeant vers une banque locale, en l’occurrence la Trust Merchant Bank (TMB) pour des futures opérations.

Zoom Eco

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :