Connect with us

a la une

KINSHASA : Guy Matondo s’engage à communiquer sur les finances publiques !

Published

on

Le Ministre en charge des Finances de Kinshasa s’est engagé à communiquer régulièrement sur l’Etat des finances publiques de la Ville-Province. Objectif : assurer la transparence dans la gestion de fonds publics et s’acquitter de l’obligation de rédévabilité. Le Ministre provincial, Guy Matondo a rassuré à Zoom Eco que chaque trimestre un Bulletin Officiel des Finances Provinciales sera édité et rendu public par le Gouverneur André Kimbuta à travers son Ministère.

Un document qui prendra en compte d’une part, l’évolution des recettes dans le volet mobilisation et, d’autre part, le niveau des dépenses de la ville. En plus de ce Rapport trimestriel, il y a également la «Note d’Information Économique» de la ville de Kinshasa dont le premier numéro a paru depuis le 26 Décembre 2017.
De l’Etat des lieux aux mécanismes de contrôle mis en place par la ville en passant par la gestion des comptes bancaires de la province, des informations utiles sont fournies. Depuis 2 ans, le Ministre provincial Guy Matondo affirme s’être investi pour l’opérationnalisation de la chaîne de la recette informatisée de la ville de Kinshasa pour plus de traçabilité et de transparence dans la collecte.
A ce jour, le système est fonctionnel à plus de 85% avec les recettes non fiscales. Et bientôt, elle va devoir intégrer les 3 principales recettes fiscales dont l’Impôt sur les Revenus Locatifs (IRL), l’Impôt Foncier (IF) et l’Impôt sur les véhicules automoteurs (Vignette). Le fonctionnement optimal de ce système dénommé «E-Recettes» s’étendra également sur la chaîne de la dépense «E-Dépenses».
Finalité : rendre transparente la gestion des Finances de la ville de Kinshasa afin d’inciter le civisme fiscal dans le chef des kinois.
Pour l’instant, la majorité des administrés potentiels contributeurs ne brillent par l’incivisme fiscal. Ce qui empêche la Ville de disposer des moyens de sa politique. De son côté, le Gouvernement provincial est reproché par les administrés de tenir une gestion opaque du Trésor provincial surtout dans l’affectation des dépenses.

 KINSHASA : « E-Recettes », le circuit de recouvrement informatisé opérationnel !

Dans un élan de transparence mettant en lumière le contenu de la marmite kinoise, il y a de quoi permettre aux administrés de mieux suivre l’action du Gouvernement Kimbuta en tant que contributeurs aux charges publiques. Et dans cette démarche, l’Agence Spécialisée en communication institutionnelle E-Proxy accompagne le Ministère provincial des Finances dans l’édition de ces rapports.
Nombreux sont ces analystes qui attendent la publications de ces documents pour pouvoir  apporter des critiques constructives sur la gestion des finances publiques et exiger des comptes, le cas échéant, à la ville – province de Kinshasa.
Zoom Eco

Vue de la couverture du Bulletin des Finances de la Ville de Kinshasa dont le premier numéro paraîtra à la première quinzaine de Janvier 2018.

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :