Connect with us

a la une

RDC : budget 2018 exécuté à 45% en recettes et à 43% en dépenses à fin juillet

Published

on

Le gouvernement central a exécuté le budget de l’Etat de l’exercice 2018 à 45,4% (soit 4 055 231 600 000 CDF) en recettes et 43,3% (3 864 982 280 000 CDF) en dépenses au 27 juillet 2018. D’après le condensé des statistiques de la Banque centrale du Congo (BCC) publié le 2 août dernier, ces réalisations se réfèrent à des assignations équilibrées de 8 927 875 830 000 CDF (soit, 5 410 833 836,36 USD)

En effet, le rapport entre les recettes réalisées et les dépenses effectuées, de janvier à fin juillet 2018, dégage un solde positif cumulé de 190 249 320 000 CDF (soit, 115 302 618 millions USD au taux de 1 650 CDF le dollar américain).

2,457 milliards USD de recettes mobilisées

Dans l’ensemble, le Trésor public a capté les recettes cumulées de 4 055 231 600 000 CDF (soit, l’équivalent de 2,457 milliards USD).

La Direction générale des impôts (DGI) a mobilisé un total de recettes de 2 216 588 220 000 CDF sur des prévisions de 2 700 881 030 000 CDF. Ce taux de réalisation représente 82,1% de ses assignations, il en ressort que le niveau de contribution aux de la DGI aux recettes globales réalisées par l’Etat au cours de la période dépasse les 50% (soit, 2 216 588 220 000 CDF  sur 4 055 231 600 000 CDF). Une note positive en faveur des agents du fisc.

La Direction générale des douanes et accises (DGDA) a atteint un taux d’exécution de ses assignations de 37,2% (soit, 947 903 760 000 CDF sur 2 550 320 030 000 CDF).  Les recettes pétrolières collectées ont atteint la barre de 103 721 820 000 CDF sur 272 677 520 000 CDF (soit, 38% de taux d’exécution).

La Direction des recettes administratives, judiciaires domaniales et de participations (DGRAD) a mobilisé 785 440 410 000 CDF sur des assignations de 1 079 289 210 000 CDF (soit, 72,8% de taux d’exécution).  D’autres ressources mobilisées ont été de 1 577 390 000 CDF.

A RE(LIRE) : exécution du budget, 34% en recettes et 29% en dépenses au 1er juin 2018 !

2,342 milliards USD des dépenses effectuées

D’après les statistiques de la BCC, le Trésor public a effectué des dépenses cumulées de 3 864 982 280 000 CDF (soit l’équivalent de 2,342 milliards USD) au 27 juillet 2018.

En effet, les rémunérations payées se sont évaluées à 1 541 093 050 000 de CDF (soit 933 995 787,879 USD) sur des prévisions de 2 660 793 500 000 de CDF (soit 1,612 milliard USD) dégageant un taux d’exécution de 57,9%.

Les subventions et transferts de l’Etat se sont chiffrés à 297 421 500 000 de CDF (soit 180 255 454,545 USD) sur des prévisions de 2 492 110 610 000 de CDF (soit 1,510 milliard USD). Cette rubrique dégage un taux d’exécution de 11,9% à fin juillet 2018.

Dans le lot des autres affections figurent les dépenses urgentes et exceptionnelles de l’Etat. Ces dernières ont été respectivement de 783 919 620 000 de CDF (soit 475 102 800 USD) et 156 840 230 000 de CDF (soit 95 054 684,8 USD). Cependant, aucune indication n’a été donnée sur les prévisions de ces deux rubriques respectives.

 

Pour les cinq mois restant de l’année, des analystes estiment que le gouvernement congolais devrait multiplier d’efforts afin d’atteindre, au minimum, un taux d’exécution de 90%.

Cela implique la poursuite d’une mobilisation accrue des recettes publiques et la lutte contre le coulage, d’une part ; et, d’une rationalisation des dépenses publiques notamment par la réduction du train de vie des institutions et la suppression des dépenses de prestige, d’autre part.

Eric TSHIKUMA | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : budget 2018 exécuté à 14% en recettes et à 11% en dépenses au 16 mars

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :