Connect with us

a la une

RDC : élections, l’Etat a débloqué 30 millions USD en Janvier 2018 !

Published

on

[EXCLUSIF] – Au mois de Janvier 2018, le gouvernement central a décaissé 30 millions USD, l’équivalent de 50 milliards de CDF liquidés en deux tranches, en faveur de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour les opérations électorales. Peut-on considérer ce décaissement comme une première tranche des 432 millions USD du budget des 3 premiers scrutins du 23 Décembre 2018?

Difficile de répondre par l’affirmative tant que, jusqu’à Novembre 2017, le gouvernement devait encore 70 millions USD à la CENI pour boucler le budget de l’enrôlement des électeurs. Le président de la centrale électorale, Corneille Nangaa l’avait dit clairement dans l’émission Top Presse.

Entre-temps, une question revient dans le milieu d’analystes et observateurs : est-ce que cette somme avait-elle été décaissée?

D’après des sources concordantes, seule une partie dont la hauteur n’est pas révélée avait été décaissée avant la mise à disposition des 30 millions USD de Janvier 2018. Cependant, il en faut encore quelques millions de dollars américains pour solder les rémunérations des agents électoraux ayant conduit les opérations d’enrôlements ainsi que certains fournisseurs de la CENI.

Dans cette hypothèse réaliste, faut-il constater que le gouvernement Tshibala n’a pas encore commencé à décaisser les fonds pour les scrutins proprement dits du 23 Décembre 2018?

A RE(LIRE) : budget électoral, l’Etat s’engage pour 30 à 40 millions USD par mois !

En effet, le Vice-premier, ministre des affaires étrangères, Léonard She Okitundu a déclaré devant le Conseil de sécurité de l’ONU, le 12 Février dernier, que le gouvernement s’est engagé pour les décaissements de 30 à 40 millions USD par mois.

Réagissant sur Top Congo Fm ce mercredi 21 Février 2018, le Porte-parole du gouvernement Lambert Mende Omalanga a rappelé le fait que l’Exécutif n’a jamais exprimé des difficultés pour réunir les fonds électoraux. Comme pour réaffirmer l‘engagement du chef de l’Etat quant à l’autofinancement des 432 millions USD du budget électoral. Montant qui sera bel et bien débloqué pour permettre à la CENI d’organiser les élections à la date prévue.

De quoi rassurer l’opinion nationale que pour ce mois de Février 2018, le gouvernement pourrait encore débloquer 30 ou 40 millions USD.

Cependant, l’actuel plan de décaissement des fonds du gouvernement ne rassure pas les observateurs avertis d’autant plus qu’il risque de mettre la CENI en retard par rapport à ses deadline contraignants.

Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
4 Comments

4 Comments

  1. Patrick Binene Kayeye

    22 février 2018 at 21 h 26 min

    vraiment c’est un super site.

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :