Connect with us

a la une

RDC : IFOD et PDSF signent un partenariat pour plus d’accès aux services financiers formels !

Published

on

L’Institution financière pour les œuvres de développement (IFOD) et le Programme de Développement du Système Financier (PDSF), géré par  la Coopération technique allemande (GIZ), ont signé, ce mercredi 25 avril 2018, un contrat de partenariat pour plus d’accès aux services financiers formels. Cette signature est motivée par le souci d’inclusion financière en Rd Congo.

Le contrat signé entre les deux parties va s’étaler sur une période de deux ans et il tourne autour de 3 axes.

Il s’agit d’un apport technique dans le processus de développement d’un ou des nouveaux produits innovants et adaptés au besoin de la population. Il y a également l’appui technique dans l’intégration de l’éducation financière dans les procédures opérationnelles en tant que produit non financier pour les dirigeants, le staff et les clients de l’IFOD. Enfin, la mise en place d’un mécanisme de gestion des plaintes de clients au sein de l’IFOD. Ceci, afin de veiller à la satisfaction des clients et à l’amélioration continue de la qualité des services à offrir.

A en croire M. YORO NDIAYE, conseiller technique à GIZ, le contrat signé est le fruit d’un partenariat existant entre l’Allemagne et la RDC, lequel partenariat a conduit à la mise en place du Programme de Développement du Système Financier (PDSF) en étroite collaboration avec la Banque centrale du Congo.

Objectif visé par le PDSF, a – t – il ajouté, est celui de consolider et renforcer des conditions préalables pour l’émergence d’un système financier stable et inclusif au profit des micro-PME et les ménages à faible revenu. L’enjeu étant d’améliorer les conditions de l’offre, du côté des institutions financières, ainsi que de la demande, du côté des micro-PME et ménages à faible revenu.

Par ailleurs, le choix de l’IFOD résulte du fait que cette institution de micro-finance a pour mission d’offrir des services financiers de proximité adaptés aux besoins de la population, particulièrement à sa composante vulnérable. Cela, à un coût abordable et avec des technologies les plus modernes pour favoriser le développement socio-économique de l’ensemble de la population congolaise.

A RE(LIRE) : l’urgence d’une éducation financière s’impose [chiffres]

Pour rappel, l’Institution financière pour les œuvres de développement (IFOD) a été créé en février 2014 sous l’initiative de l’épiscopat congolais. Elle développe actuellement à Kinshasa avec l’ambition de s’implanter dans les autres provinces du pays.

La RDC a un taux faible d’inclusion financière. Seulement 11% de sa population recourt aux services bancaires. Entre-temps, plus de 33,5 millions de cette population utilisent le téléphone portable. Ce qui représente une bonne opportunité pour les banques et institutions de micro-finance. Il s’agit d’un atout à rentabiliser dans les services bancaires à offrir répondant au besoin réel des clients.

Nadine FULA | Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :