Connect with us

a la une

RDC : les réserves de change haussent de 347 millions USD au 1er semestre 2018

Published

on

Les réserves de change ont augmenté de 347 millions de dollars au cours du premier semestre de l’année 2018. D’après le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque centrale du Congo (BCC), elles se sont situées à 1, 191 milliard de dollars américains au 30 juin dernier au départ de 844 millions USD à fin décembre 2017. Ce qui correspond  actuellement à cinq semaines d’importations de biens et services.

« Aux six premiers mois de l’année, il est noté une accumulation de 347,86 millions de USD par rapport à fin décembre 2017 », rapporte le CPM dans son communiqué du 10 juillet 2018.

Cette situation oblige le gouvernement et la Banque centrale à redoubler les efforts dans la gestion des finances publiques et le maintien de la stabilité du cadre macroéconomique afin de mieux capitaliser l’embellie des coûts des produits d’exportation.

Cela aura l’avantage de consolider la croissance des réserves internationales du pays. Le chemin à parcourir reste encore long afin d’atteindre la moyenne recommandée de couverture de trois mois d’importations.

A ce stade, le défi à relever consiste à rattraper le retard de sept semaines d’importations. Donc, il est question de franchir la barre des trois milliards de dollars américains.

A RE(LIRE) : les réserves de change accroissent de 13 millions USD entre 2016 et 2017 !

En rappel, les réserves de change sont les moyens de règlement dont disposent les autorités monétaires d’un pays, c’est-à-dire la banque centrale, pour solder les déficits de la balance des paiements envers l’étranger.

C’est depuis mars 2018 que la barre d’un milliard de dollars américains des réserves de change a été franchie.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Sur le même sujet :

Adolphe Muzito : « Ils ont dilapidé les réserves de change (900 millions USD) »

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :