Connect with us

a la une

RDC : machines à voter, 80% de la facture globale déjà payée à Miru Systems !

Published

on

Le gouvernement congolais a déjà payé 80% de la facture globale de la commande des machines à voter. Cela porte à croire que le fabriquant Miru Systems Co. Ltd a déjà perçu environ 126 millions USD sur les 157,8 millions USD (à raison de 1 500 USD la pièce) nécessaires pour la production de 105 257 engins de vote.

Au regard de l’allure de production et de livraison, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) se voit rassurée de pouvoir opérer, dans les délais prévus, le déploiement de ces kits électoraux à travers le pays. 

« La commande des machines à voter est payée à 80% par le gouvernement. Et d’ici fin octobre, tous les matériels seront au Congo », déclarait récemment le président de la CENI, Corneille Nangaa devant la presse.

En effet, c’est la société Miru Systems qui produit  la machine à voter et qui s’occupe de son déploiement du kit complet dans les différents ports sud-coréens répertoriés afin de leur dispatching dans les différents hubs principaux de la RDC, tel que planifié par la CENI.

A RE(LIRE) : élections, 203 millions USD déjà décaissés depuis janvier 2018

Fin de production, mi-septembre

Lors de sa dernière mission de supervision technique de la production de ces machines à voter en Corée du Sud, le patron de la centrale électorale a tenu une séance de travail avec le président de Miru Systems, Jin Bok Chung à Pangyo Techno Belly dans la ville de Bundang. En toile de fond, les différentes  étapes restantes en termes de délai pour parachever la production de cet outil de vote.

Il ressort de cette rencontre, d’après la CENI, que la fin de la production de toutes les machines à voter ainsi que de différents éléments dont les bulletins de vote, va intervenir d’ici le 18 septembre 2018. Entre-temps, c’est depuis le 24 août dernier que 83 959 des 105 257 machines sont soumises au contrôle de qualité et inspectées, sous la supervision de la CENI.

Miru Systèms a déjà déployé tous les Kits à destination de Matadi. Par contre, ceux destinés au port de Dars-Es-Salaam sont déjà prêts depuis le 31 août dernier pour leur acheminement.

Des clés USB (107 500 pièces) sont produites par l’entreprise Samsung et des  cartes mémoires (107 500 pièces) sont produites par la société Sandisk MLC Industrial Type font partie des composantes du Kit. Ils seront déployés par avion sur Kinshasa.

A (RE)LIRE AUSSI : le gouvernement assure toute la logistique électorale !

Vert-vers les scrutins du 23 décembre

A l’issue de cette tournée dans les différentes structures travaillant pour la production, dans le délai, de la machine à voter ainsi que ses accessoires, Corneille Nangaa a exprimé sa satisfaction quant aux réponses lui fournies  par le président de Miru Systems et au travail accompli par les agents de la CENI à Séoul.

Du point de vue technique, il s’est dit « confiant » quant à la tenue des élections le 23 décembre 2018. « Avec l’aide de Dieu, nous allons atteindre cet objectif », a-t-il indiqué à la presse.

Certains analystes invitent la classe politique qui, visiblement, reste divisée quant à l’utilisation de la machine à voter à non seulement trouver un consensus mais aussi coordonner une action commune de déploiement de témoins pour veiller au déroulement des scrutins. La solution passe, avant tout, par la vigilance des urnes et des procès-verbaux des bureaux des votes.

Emilie MBOYO | Zoom Eco

Sur le même sujet :

RDC : La CENI déclare 2018 «année Electorale» !

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :