Connect with us

a la une

RDC : Sanctions de l’UE, 652 000 euros des sujets congolais gelés au Royaume-Uni !

Published

on

Environ 652 000 d’euros qui sont gelés par le gouvernement britannique au 30 Septembre 2016. Il s’agit des avoirs financiers des 31 personnalités et 9 entités congolaises frappées des sanctions ciblées de l’Union européenne avant cette date. D’après le député John Glen, les chiffres actualisés des déclarations de fonds gelés du cycle 2017 sont en cours d’être finalisé. De quoi s’attendre que ce montant soit sensiblement revu à la hausse.

« Les fonds gelés continuent d’appartenir aux personnes et aux entités énumérées dans le règlement et ne sont pas saisis ou détenus par le gouvernement. Le chiffre est fourni sur une base globale afin de ne pas divulguer indirectement la valeur des fonds détenus par des personnes ou des entités particulières », a répondu le député John Glen dans une question écrite publiée sur le site du Parlement britannique.

En effet, 31 personnalités congolaises et 9 entités ont été frappées des sanctions de l’UE avant le 30 Septembre 2016. Dans cette liste, figurent notamment : Laurent Nkunda, Jules Mutebutsi, Bosco Ntaganda, Ntabo Ntaberi Sheka, Mathieu Ngundjolo, Ignace Murwanashaka, Sulutani Makenga, Thomas Lubanga et Germain Katanga.

En ce qui concerne les entités, l’on reconnait dans la liste noire des groupes armés tels que : l’ADF, FDLR et M23. Sans oublier des sociétés commerciales dont Butembo Airlines, Uganda Commercial Impex et Congomet Trading House.

Il s’agit donc des effets du règlement (CE) N° 1183/2005 du Conseil du 18 Juillet 2005 instituant certaines mesures restrictives spécifiques à l’encontre des personnes agissant en violation de l’embargo sur les armes imposé à la RDC.

Cependant, entre Juin 2016 et Juin 2017, c’est un total de 17 autres personnalités qui ont été placées sous le régime de sanctions financières ciblées pour avoir joué un rôle déterminant dans la répression brutale de la population congolaise.

Dans le lot, 3 ministres ou ex-ministres (Ramazani Shadari, Lambert Mende, Évariste Boshab) ; 2 gouverneurs de province (Alex Kande Mupompa et Jean-Claude Kazembe) ; 11 responsables de la police, de l’armée ou des services de renseignements ; et, 1 chef milicien progouvernemental.

A RE(LIRE) : Sanctionnés par l’Union Européenne, que perdent-ils?

Pour l’instant, nombreux sont ces congolais qui attendent connaitre la valeur des avoirs financiers de ces 17 personnalités congolaises non seulement au Royaume-Uni, mais aussi dans l’ensemble de l’Europe.

 Zoom Eco

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Edito

Advertisement