Connect with us

a la une

AGRF 2018 : l’agriculture, un grand atout pour booster l’économie africaine !

Published

on

African Green Revolution Forum (AGRF) a ouvert ses portes ce mercredi 05 septembre 2018 à Kigali au Rwanda. Cette première journée était marquée par plusieurs sessions dans l’avant comme l’après-midi. Dans l’avant-midi, hormis la session d’ouverture, chacun des participants a eu la possibilité de faire son choix sur un éventail de sujets proposés. Il y avait notamment les mesures contre les maladies de plantes, l’émergence d’un modèle dans l’agri-business et l’entrepreneuriat de jeunes dans le secteur agricole. L’envoyée spéciale de Zoom revient sur ce dernier sujet qui peut inspirer la RDC.

Deux orateurs ont animé cette session sur l’entrepreneuriat de jeunes. En premier lieu, Mme Carla Henry, spécialiste technique principal à OIT.

Selon une enquête menée par l’OIT dénommée « Tendances mondiales de l’emploi des jeunes 2017 », il se dégage que malgré une baisse significative du chômage des jeunes depuis la crise économique en 2009, la persistance du chômage et la pénurie d’emplois de qualité continuent d’entraver la quête de travail décent des jeunes. Et en Afrique plus de 90% sont dans l’informel ; 60% des travailleurs vivent en deçà de 3 dollars américains.

Ce rapport met aussi en exergue le fait qu’investir dans les dispositifs de formation continue, dans les compétences numériques, et dans des stratégies sectorielles qui amplifient les emplois décents et s’attaquent aux facteurs de vulnérabilité des plus désavantagés, devraient être les priorités des politiques nationales. Mme Carla a conclu que le recours à la technologie n’a pas toujours des effets positifs, il y a aussi le revers de la médaille auquel les agriculteurs devraient faire attention.

Deuxième orateur, Fred SWANIKER, Fondateur et président de l’African Leadership University (ALU) a souhaite former trois millions d’entrepreneurs et leaders africains en 50 ans à travers 25 campus disséminés sur tout le continent. Dans son adresse, il a mis l’accent sur l’agriculture qui est un atout majeur pour le développement du continent africain. Et la jeunesse constitue la plus grande main d’œuvre.

D’après son expérience dans l’académie sur le leadership qu’il dirige, pour que le continent africain émerge, ces jeunes ne doivent pas restés figés à leurs titres académiques mais plutôt restés ouverts aux différentes opportunités qui leur sont offertes notamment le secteur agricole. Ce secteur a des atouts comme des défis.

Parmi ces défis, il y a notamment l’urbanisation qui a pour conséquence l’abandon des terres au profit de la ville ; le problème lié à la santé ; les infrastructures avec la construction de routes de desserte agricole pour bien écouler les productions ; le problème lié aux changements climatiques, la gouvernance qui suppose la prise de bonnes décisions en faveur de ce secteur.

Un autre défi se situe au niveau de la transformation de matières premières en produits finis avec une valeur ajoutée et il faudra tenir compte de la chaîne logistique. Enfin les jeunes doivent penser à se former sur l’entrepreneuriat et tout son écosystème pour la création de richesses.

Vu d’un stand d’exposition AGRF 2018

A côté de ces défis, il y a des opportunités. L’Afrique a beaucoup de superficies de terres arables, un bon climat mais paradoxalement les africains importent la nourriture pour leur survie, alors qu’ils peuvent se prendre en charge avec ce qu’ils produisent.

Autre opportunité, les ressources naturelles telles que les minerais, le pétrole, etc. ici, un appel est lancé aux jeunes à suivre les filières techniques pour être à même de gérer leurs propres ressources naturelles.

En conclusion, Fred SWANIKER, cet entrepreneur ghanéen invitent les jeunes à, d’abord, concevoir des idées, des projets et à avoir des produits à présenter ; ensuite se faire accompagner d’une équipe pour mener à bien ce projet et enfin se constituer un capital d’investissement qui permettra la matérialisation de ces projets.

Nadine Fula | Zoom Eco, Envoyée spéciale à Kigali

Sur le même sujet :

Kigali : AGRF 2018, un forum pour la promotion de l’agriculture en Afrique

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :