Connect with us

a la une

RDC : Bunia, une nouvelle usine d’eau minérale lancée avec l’appui du FPI !

Published

on

Une nouvelle usine de production d’eau minérale est opérationnelle à Bunia dans la province de l’Ituri. Elle a bénéficié à 65% du financement du Fonds pour la Promotion de l’Industrie (FPI). Son  inauguration par le Gouverneur intérimaire Pacifique Keta Upar est intervenue ce mardi 20 Décembre 2017. Une véritable initiative de promotion l’industrie locale par l’Etat congolais pour l’accroissement de la consommation du made in Congo.

Cette usine s’installe comme un dispositif important dans la vie économique de l’Ituri. M. Keta Upar a encouragé la population à consommer dorénavant la marque RUZAC qui vient d’être mise sur le marché dans le but entre autres de favoriser l’emploi, la perception de taxes et impôts en vue renflouer les caisses de l’Etat.

LIRE (AUSSI) : Avec 2 millions USD, le FPI finance deux projets industriels en Ituri

Le Promoteur de cette usine, M. André Kasereka a été identifié comme opérateur résident et exerçant ses activités à Bunia. D’après le Directeur Général adjoint du FPI, Boniface Kasembe, il n’a pas donné de rétro-commissions aux agents et cadres de son institution et le présent projet a été encadré et suivi par la Direction provinciale du FPI du Nord-est.

Par la même occasion, il a indiqué que le FPI finance 24 projets sur l’ensemble de l’ex Province Orientale dont certains sont déjà dans la phase de maturité. Cependant, a-t-il déploré, dans les 24 projets certains promoteurs se sont volatilisés dans la nature. Et ce, avant d’annoncer le financement d’autres projets à Mahagi, Buta et Isiro.

Cette usine qui est équipée d’une capacité de production de 3 500 bouteilles de 500 ml par heure et de 3 000 bouteilles de 1,5 litre par heure compte augmenter sa production par rapport à la demande du marché.

Son Promoteur a plaidé pour un accompagnement du Gouvernement provincial. Car, a-t-il fait savoir, si son produit est frappé de beaucoup de taxes, l’usine ne sera pas en mesure de faire face à la concurrence des industries des pays voisins.

Il a souligné que le Gouvernement congolais, à travers le FPI, a confié à son entreprise la mission de produire de l’eau potable à la population pour éviter les maladies d’origine hydrique et accroître la longévité de celle-ci. Les travaux de la construction de cette usine ont duré trois ans et trois mois.

ACP/Zoom Eco

A RE(LIRE) :

RDC : Des lobbies « politiques » luttent pour la disparition du FPI !

Continue Reading
Advertisement
Click to comment

Laisser un commentaire

Edito

Advertisement
%d blogueurs aiment cette page :